Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 10:01

 Quelques batailles de gagnées mais la guerre continue

Extrait de la news letter de Survival du 26 mai 2014
Victoire - grâce à vous!

Il y a deux ans, nous lancions une campagne d'envergure internationale en soutien à une tribu peu connue d'Amazonie - les Awá, l'une des deux seules tribus de chasseurs-cueilleurs nomades subsistant encore au Brésil. Plus de 30% de la forêt de ​​leur territoire ont été détruits par les bûcherons illégaux. Nous vous avions demandé de les soutenir, et beaucoup d'entre vous l'ont fait. Vous avez écrit des lettres, envoyé des courriels et financé cette campagne qui a eu une très forte répercussion dans les médias du monde entier. La pression exercée sur le ministre brésilien de la Justice l'a contraint à agir.
Et tout a commencé au début de cette année, le ministre a ordonné une opération massive d'expulsion des envahisseurs. Cette action sans précédent vient de s'achever : tous les bûcherons ont été expulsés du territoire awá. Il s'agit d'une victoire inespérée que peu de gens pensaient possible - et elle ne serait pas arrivée sans vous.
Au nom des Awá - merci !
Une autre bonne nouvelle… Une compagnie de sécurité, de triste notoriété, à la solde de puissants éleveurs brésiliens a finalement été mise à l’index. Elle était impliquée dans d’innombrables attaques contre les Indiens.
Mais de nombreux autres groupes indiens ont besoin de votre soutien [...]. Leur seul crime : tenter de vivre en paix sur le dernier petit îlot restant de leur territoire ancestral.
Survival, le mouvement mondial pour les droits des peuples indigènes. 

 


 

 Je suis allé à la rencontre avec les caciques Raoni Metuktire et de Megaron Txucarramae du peuple Kayapo le 4 juin à 19h30 au CESE  à propos des dangers de la déforestation et de la régression des droits des peuples autochtones en Amazonie.

Le barrage Belo Monte, s'il venait à voir le jour, serait un projet plus grand que le Canal de Panama, inondant 160000 hectares de forêt vierge, déplaçant 40000 personnes issues des communautés indiennes, et détruisant les richesses inestimables que sont les habitats d'innombrables espèces propres à l'Amazonie -- et tout cela pour générer de l'énergie qui pourrait facilement être produite par le biais d'investissements dans l'efficacité énergétique

14397351306 073095668f b

Raoni est venu parler une fois de plus pour nous rappeler que le combat continu, Megaron traduisait en brésilien et un traducteur de l'association Planète Amazone, en français. Cliquez sur les photos pour les agrandir.

14440672153 2631428f23 b
Mon album photos :https://www.flickr.com/photos/98445978@N08/sets/72157644762108928/
C'est à l’âge de 15 ans que Raoni commence, sous les directives de son frêre Motibau, à installer son labret, ornement porté sur la lèvre inférieur, marque de reconnaissance des guerriers indiquant que celui qui le porte est prêt à mourir pour sa terre. Dans les années 1970, la création de la route transamazonienne BR-230, véritable balafre au milieu de territoires indigènes en pleine forêt vierge, entraîne de graves conflits dans la région du Xingu. Comme le relève un film documentaire qui porte son nom, présenté à Cannes en 1977, Raoni est à l'avant-garde de ce qui ressemble alors à une véritable guerre déclarée aux derniers indiens libres par un Brésil en recherche de croissance économique. La Transamazonienne prévoit de relier les Andes à l'Atlantique. Ce projet dévastateur n'est toujours pas achevé et est ralenti par les nombreuses contestations à propos de la déforestation et de l'urbanisation engendrées par la réalisation de la route.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/diaporama/diapo-photo/tendances/voyage/route-66-route-napoleon-panamericaine-dix-routes-mythiques_1270783.html?p=10#D4EKOVAOiGBbJe2D.99

7 11 11 occupy 02c

J'ai assisté à la projection du film " Belo Monte : une guerre annoncée" d'André d'Elia (1h45) :
Ce documentaire indépendant sur la construction de la centrale hydroélectrique de Belo Monte a demandé près de deux ans. «Plus nous avons filmé et étudié, plus claire est que cet ouvrage imposée par le gouvernement est d'un totalement arbitraire et irresponsable, sans dialogue avec les Indiens ou avec le reste de la société.»

7 11 11 occupy 03

Après un historique des luttes, le film documentaire nous révèle les vrais raisons de la construction d'un barrage qui ne servira que qu les vrais raisons de la constructionatre mois dans l'année (autrement débit de la rivière insuffisant) et ne produira de l'électricité que pour les compagnies minières (et leur monde) puis pour les industries de transformation des métaux sur place (et leur monde)... Cette industrialisation achèvera l'œuvre de destruction de la forêt environnante et précipitera les habitants de la ville la plus proche "Altamira" dans une plus grande détresse (ex: les pêcheurs ne pêchent presque plus de poissons) alors que la mal nutrition et les maladies qui vont avec ont fait leur apparition et que la prostitution se généralise avec les maladies qu'elle entraîne. Plus de 50.000 personnes seront déplacées à la suite du projet Belo Monte seul. Ce déplacement causera la mort des indigènes, la fin de leur langue, de leurs traditions et en fin de compte de leur culture alors que leurs savoirs sont une richesse pour l'humanité.

alstom detruire

Le groupe Alstom veut prendre sa part des bénéfices qui engraisseront un peu plus les actionnaires...
Dans le cadre du programme d'accélération de la croissance (PAC), il a déjà été dépensé 2 milliards $ sur Belo Monte, même pas 20 % du budget total du projet hydroélectrique. Selon la Banque nationale de développement du Brésil, le projet de Belo Monte représente le plus important investissement dans l'histoire du Brésil. Alors que dans les dernières décennies, des millions de brésiliens sont sortir de la pauvreté par la croissance économique du pays, il est également vrai qu'il y ait une augmentation parallèle des inégalités économiques et ce au détriment des populations marginalisées du pays et de son inestimable patrimoine naturel, trésor de la planète, indispensable à l'humanité.

edf detruire

L'EDF n'est pas en reste, c'est l'énergie de détruire l'Amazonie avec l'argent de nos impôts, je suis pas d'accord et vous ?

MAIS il y a pire : comme l'industrie attire les industriels, il est question de construire cinq autres barrages puis 60 et même au bout du projet 150 barrages sur l'ensemble de l'Amazonie, des villes, un grand réseau routier etc... du béton et de l'asphalte partout... ce ne sera plus l'Amazonie paradis et poumons de la planète Terre, ce sera l'Amazonie polluante, l'enfer industriel et la main d'œuvre des survivants plongés dans l'esclavage. Bref tout bénéfice pour une poignée de milliardaires qui en veulent toujours plus.

Conclusion : Programme d'Accélération de la Croissance = Programme d'Accélération de la Colonisation = Programme d'Accélération de la Destruction = Programme d'Accélération des Profits

Comme la coupe du monde de foot, tout est une question de profits :

indiens 0336 

J'ai compris combien le courage de ces représentants des indigènes est grand et j'éprouve pour eux et pour les tribus beaucoup d'admiration et d'empathie.


En lutte depuis plus de 50 ans Raoni a rencontré beaucoup de rois, de présidents d'États et d'institutions, il a toujours fait preuve d'un très grand courage, et il est entendu mais a-t-il été écouté ? le sera-t-il un jour ?
On peut penser que les politiciens qui ont reçu Raoni ne manque pas de qualités humaines, qu'ils éprouvent une certaine compassion pour les indigènes et la forêt amazonienne, mais au-delà ces mêmes politiciens de qui sont-ils les serviteurs ?

Ils sont les serviteurs de ceux qui financent leurs campagnes électorales et leur train de vie somptueux, des multinationales et de l'économie capitaliste néo-libérale qu'elles prônent, du néocolonialisme qu'elles pratiquent.


Face à ce péril qui menace la planète, qui nous menace tous et plus encore nos enfants, la seule solution c'est que les peuples s'unissent dans la lutte pour aller vers des grèves générales et une révolution mondiale seul moyen de redistribuer aux citoyens du monde et aux indigènes, toutes les richesses que les capitalistes nous ont volées.

En attendant il est encore temps de manifester aux côtés de nos sœurs et frères indigènes : voir 

Mondial 2014 : 'S.O.S AMAZÔNIA / STOP BELO MONTE!', votre soutien international aux peuples d'Amazonie

bandeau SOS STOP

La pression sur la présidente Dilma Rousseff monte et le président de l'Agence environnementale brésilienne vient de démissionner pour refuser de délivrer une licence de construction pour Belo Monte et ainsi s'opposer au lobby puissant qui s'exerce sur les responsables politiques pour continuer ce projet désastreux. Les spécialistes de l'environnement, les leaders des communautés indigènes et la société civile sont tous d'accord pour dire que Belo Monte sera une cicatrice environnementale gigantesque au cœur de l'Amazonie. Des victoires ont déjà été remportées.

La construction pourrait débuter le mois prochain - faisons monter la pression sur la Présidente Dilma Rousseff pour arrêter le barrage! Signez la pétition dès maintenant, avant que les bulldozers n'entrent en action -- elle sera remise à Brasilia!

Signez la pétition à l'attention de la Présidente Dilma Rousseff:

    "Nous vous exhortons à arrêter le développement du complexe de barrages de Belo Monte. A la place de ce projet désastreux sur les plans environnementaux, sociaux et économiques, nous vous incitons à investir dans l'efficacité énergétique et les énergies propres, à protéger les droits fondamentaux des peuples indigènes et des communautés locales, et soutenir le développement durable qui protège vies et écosystèmes."

http://www.avaaz.org/fr/amazon_under_threat_1/

Merci à toutes et à tous pour nos enfants et les générations futures.

amazone enfant

Jeune garçon Karaja avec ses ornements corporels.
Aldeia Santa Isabel do Morro - Île de Bananal Tocantins Brasil 
sguiraud@club-internet.com  

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
<br /> Comme toujours, un article magnifique, des références à l'appui, des liens, des explications simples, tout ce qu'il faut pour que tout un chacun puisse<br /> comprendre le combat de ces hommes, qui ont droit à la vie qu'ils ont toujours eue, jusqu'à ce que certains profiteurs ne pensent qu'à s'enrichir, plus, plus, toujours plus. Ils privent ces gens<br /> de tout ce qui est leur culture, leurs croyances, leur territoire, ils les chassent comme des bêtes, alors que ces profiteurs ne leur arrivent pas à la cheville. Continue à nous ouvrir les yeux<br /> sur toutes les injustices de ette planète.<br />
Répondre
R
<br /> <br /> Merci beaucoup Cassiopée pour tes encouragements  oui les indigènes ont<br /> droit à la vie sur leur terre, dans leur forêt, ainsi que tous les animaux et végétaux qu'elle abrite. Nous ne pouvons rien faire d'autre, pour le moment, que de dénoncer les voleurs, exploiteurs<br /> et criminels jusqu'au jour où ils seront chassés par les peuples (le peuple brésilien souffre lui aussi de la corruption de leur gouvernement par les multinationales).<br /> <br /> <br /> <br />
V
<br /> Il te ressemble le jeune garçon... C'était peut-être toi dans une autre vie ?<br />
Répondre
R
<br /> <br /> Je suis fort flatté de la comparaison  en fait je lui ressemblais un peu au même âge, et en plus je passais la moitié de mon temps libre dans les forêts autour de<br /> mon village (de là mon amour pour les forêts comme celle de Fontainebleau dont tu as brossé de charmants tableaux sur ton site) voir sur mon site : http://amour-nature-poesie.fr/enfant_miroir.html mais j'en mettrai d'autres plus flagrantes quand je les<br /> aurai retrouvée. Tu es clairvoyante...<br /> <br /> <br /> <br />