Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 09:56

 

L'hiver n'est pas venu chez nous

Le printemps est arrivé en avance

Et le temps est tombé à l'eau comme un fou !

Pour les inondés condoléances...

 

Depuis longtemps j'ai perdu la notion du temps

Pourtant je me reprend de temps en temps

Quand le soleil me dit avec bienveillance

Ne perds pas le nord, garde confiance.

 

L'hiver social est rude et froid

Pendant qu' aristocrate s'engraisse le foie

Sur le dos d'un peuple qui a perdu la foi

En silence chacun porte sa croix

 

Au soleil, les fleurs dans la terre endormies

Renaissent éclatantes, pour elles c'est naturel.

Que les fourmis brisées et celles travailleuses

S'entraident sans relâche pour aller de l'avant

S'unissent et rendent aristocrate impuissant

Relèvent la tête ensembles pour être victorieuses.

 

laurier rouge x800 

 

C'est un photinia, cet arbuste de haie évolue joliment au rythme des saisons. Dès l'annonce du printemps, les jeunes feuilles flamboient d'un beau rouge foncé très brillant. (département de l'Allier, Auvergne 25 mars 2007)


Aux peuples en colère,

Courageux et fiers

Drapeaux rouges drapeaux verts

Les lauriers de la victoire et la fin de l'hiver.

Rémi-Ange

 

Dédié aux victimes de l'exploitation de l'homme par l'homme et en particulier aux travailleuses et travailleurs de la Redoute, aux 1178 qui seront viré et qui se battent, à celles et ceux qui resteront et que la direction veut exploiter dans des conditions devenues inhumaines.

Voir : Soutient aux salariés de la Redoute et Pinault donne moi 100 000 €

C'est le 16e Printemps des Poètes du 8 au 23 mars 2014, je l'ai pas fait exprès mais ça tombe bien. La poésie engagée, une nécessité !


 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 13:46

 

 Noel 010 vigne24 96 txt

      

Savoir pardonner pour pouvoir oublier
à soi, aux autres parce que nul n'est parfait.
S'aimer soi-même pas trop ni trop peu
aimer sa famille de chair et de cœur
aimer ses amis dans les rires ou les pleurs
aimer les animaux ils nous aiment bien eux
aimer les arbres ils protègent nos vies
les plantes et les fleurs de toutes nos envies,
chemin du bonheur qui trop vite s'enfuit
Pour une année meilleure ayons la volonté
d'apporter nos secours par nos peurs surmontées 
de nos instants d'amours soyons les orpailleurs 
ainsi passeront les jours qui charmeront nos nuits
en donnant sans compter de nous-même le meilleur !

Rémi-Ange


Partager cet article
Repost0
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 09:51

attelage 01

 

 

 

Notre monde ce torrent

Qui s’échappe de ses rives

Qui déborde tout le temps

Et de la paix nous prive.

 

Trop souvent dans la lutte

Pour aller de l’avant

Pour éviter la chute

Nous prenons tout le temps

 

Nous partons en voyage

Emportés par le vent

Découvrir paysages

Beaux, calmes et reposants

 

Nous partons loin ou près

Dans les près, les forêts,

Dans villes inconnues

Comme des ingénues

 

Nous partons vers la fleur

Arbre, cabane, chapelle,

Le vent nous donne des ailes

Nous oublions nos peurs

 

Et avec grand plaisir 

Nous allons chez vous gens

Que nous ne connaissons pas

Échanger des sourires

Des branches de lilas

Que vous soyez bourgeois

Paysans ou indigents.

 

 

Rémi-Ange, 18 mai 2013

 

 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 16:53

Bien sûr, pour la plupart d'entre nous, le printemps est vivement attendu, enfin avec du beau temps, mais le froid persiste et les expulsions ont commencées... La trêve des expulsions hivernales a pris fin le 1er avril et ce n’est pas un poisson d’avril. La fin d’une trêve marque le début d’une guerre, et souvent c’est une guerre des plus riches contre les plus démunis pendant que dorment 20 000 milliards de dollars dans les paradis fiscaux (1) les privés du droit à l’emploi doivent dormir dehors, ainsi que les smicards de Paris ou d’ailleurs qui ont un salaire jugé insuffisant ou un manque de cautions.

(1) voir l'article du journal gratuit metro édition vendredi 5 avril 2013, si le lien ne marche plus, il est toujours possible de télécharger les pdf des éditions antérieures.

 

Fantou 01 15x10

 

Fantou au métro Varenne à Paris en grève de la faim

 

Et le gouvernement en a les moyens il suffit d'abord d'appliquer la loi : "l'application de la loi de réquisition" des logements vacants et de prendre les mesures d'urgences qui s'imposent : "l'arrêt des expulsions sans relogement et des fermetures de foyers d'hébergement", comme le demande Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole du DAL.

 

Dans le métro de Lille ils sont revenus pour ceux qui étaient partis. Le métro est une caverne des temps modernes, c'est un retour à l'âge des cavernes qui nous guette, c'est ça le progrès

 

oli0008 slc rd

 

Il ne nous reste de beau, de bon et de bien que la Nature tant qu'on ne fait pas du trafic avec.

 

 nature 0506 slc rd

 

 Magnolia en fleurs fin mars (la photo n'est pas de cette année !)

 

Que nous faut-il espérer

Du froid de l’hiver

Aux chaleurs de l’été ?

Subir des revers

Et remporter des victoires

Sera notre lot à tous

Quelque soit notre histoire

Des feuilles qui poussent

Aux idées qui germent

Pour mettre un terme

Aux pires injustices

Changez les matrices

Finir l’industrielle

Pour retrouver la naturelle.

Laisser l’hiver aux robots

Oublier nos peurs

Parler avec les fleurs

Chanter avec les oiseaux

Oublier les fléaux

Pour cueillir par instants

Les espoirs du printemps.

  Rémi-Ange

 

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 15:55

 

 

Pendant nos vacances nous avons franchi bien des ponts sur des rivières ou des fleuves pour passer d’une région à une autre ou de la vielle ville à la ville nouvelle. Mais il est des ponts fantômes que vous ne prendrez jamais, ils hantent parfois les rives mais plus souvent les toiles des peintres d’autrefois.

Voici deux tableaux réunis par le musée d’Angers, ils sont de George Clarkson Stanfield (Londres, 1812-Hampstead, 1878) 

 

angers049_musee96gf.jpg

 

"Angers on the Loire" 1859 (en cours d'identification...)

huile sur toile

 

angers050_musee96gf.jpg

 

"The Old Bridge at Angers" 1859

huile sur toile

 

Le vieux pont des Treilles en ruine à Angers, sur la Maine ( et non sur la Loire -aujourd'hui disparu). Il tient sont nom des treillis de bois et de fer disposés sous les arches à usage défensif.

La réunion de ces deux tableaux permet de reconstituer les constructions - les anciens moulins devenus maisons de bains - et d'évoquer les activités fluviales - pêche, transport par gabarres, bateaux-lavoirs -, alors que la lumière varie selon les heures et l'orientation.

 

 

Pont à tout faire

 

Le soleil au lever l’emplit de sa lumière

Il est beau et solide, de son travail fier

À la ville engourdie, ils vont les paysans

Avec crainte, leurs mules de bâts tirant,

Doucement se réveillent les échoppes des marchands

Avec grand apparat des chevaliers accourent

Des voyageurs s’en vont, laissant loin derrière eux

Souvenirs qui s’effacent au chant des troubadours

Il donne cœur à l’ouvrage et encourage les preux

Le meunier est en peine mais il chante si bien

Entre ville et campagne, le pont maintient le lien

Sans cesse la pierre écrase le blé doré à blanc

Il est des gens qui s’aiment et d’autres qui se fâchent,

Du moulin la roue tourne, fouettant l’eau sans relâche,

Du lever du soleil à son rouge couchant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 22:25

 

  Brugge  Vlaams Gewest

   Bruges est une ville de Belgique située en Région flamande, chef-lieu et plus grande ville de la province de Flandre-Occidentale

 

info pratique : un hôtel typique où l'on aime les clients plus que leur argent :  T KEISERSHOF

 

CIMG0881 slc

 

 Un accueil chaleureux vous attend.

 

Son centre historique est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis l’an 2000. Elle mérite bien son surnom de « Venise du Nord ».

 

CIMG0907 rd

 

 

Nous avons tout aimé de Bruges, depuis le Monastère de la Vigne jusqu’à l’Hôtel de ville, au fil des canaux et dans le bruit des calèches…

Cette ville est enchantée et ce n’est pas de la magie de cinéma, c’est l’enchantement naturel d’une ville qui a su garder les trésors de son passé. Les rues ont gardé leurs pavés, les canaux leurs vieux ponts de pierre pleins de mousse et les maisons leurs siècles de vie.

 

Brugge 4212 slc

 

 

CIMG0908 slc

 

 

Les fleurs poussent aux fenêtres

Elles nous font renaître

Les chevaux sont revenus

Enchanter le pavé des rues.

 

 

CIMG0901 rd

 

 

 

CIMG0905 rd

 

Dans une ville en dentelle

Des dentelles de maisons

Se sourient entre elles

Et aux canaux à l’unisson.

 

 CIMG0889 slc

 

Chez nous les vaches regardent passer les trains

Chez eux les chiens regardent passer les touristes

 

Brugge 4210 slc

 

 De temps en temps il en voit de très bizarres

Ça le distrait un peu...

 

 Brugge 4215 slc

 Mais il en voit tellement tellement...

 

 

 

1 215 VE Boon-Kriek  mascotte-vlag-hr-b

 

 

Ici le bonheur est de tous les instants

Ici il parle bien le flamand

Donnez-nous de la bière et des frites

Nous venons d'oublier le temps !

 

Partager cet article
Repost0
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 18:56

cueillette 01

 Cueillette en plein champ

 

 

  cueillette 02

 

 

Des fleurs cueillies

Pour ta vie coupée

Sans avoir vieillie.

Des fleurs groupées

Comme des prières

Dans la cyprière.

Des fleurs sauvages

Au milieu des ravages,

Nous sommes tous avec toi

Tristesse mêlée de joie.

 

bouquets 01

  À terre ou à table, la création artistique dans tous ses états.

 

bouquets 02

 

La beauté, douceur au geste gracieux...

...

 

bouquets 03

 

...

  bouquets 04

 

 

Partager cet article
Repost0
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 16:22

Il n’est rien qui arrête la vie tant qu’il y a l’eau et la chaleur du soleil.

 

Premières fleurs

 

Perceneige1 500

 

Galanthes des neiges

Jouez la chanson d'espérance

Les notes de la tempérance...

 

 

jonquilles sbois 01 500

 

Trompettes du printemps,

Jonquilles de tous les temps,

Apportez vos éclats de soleil

A nos cœurs en sommeil

 

 

jonquilles 01 600

 

 

Je suis perdu dites-moi, dites moi
ô fleurs de douceur quelle est ma voie ? où est la joie ? 

 

 

 

 

 

jonquilles 2 500

 

 

Inlassablement, chaque fois que je m’approchais d’elles,

elles me chuchotaient à l’oreille :

« donne lui ton affection en retour dès que ce sera le jour… »

Et le jour vint où me déclarant tout son amour, elle reçut le mien en retour.

 

 

 

primeveres 400

 

 

Et toi qui ne peut pas vivre sans moi… le sais-tu ?

Les mystères du cœur sont insondables,

ils ont la beauté divine pour couronne et la vie de l’univers pour origine.

 

 

Partager cet article
Repost0
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 17:54








Les arbres semblent morts
Comme les feuilles à leur pied
qui annoncent par milliers
quel sera notre sort
Les arbres semblent morts
je leur ressemble de ce côté
au-dedans d'eux ils sont forts
car la nature les a dotés
de racines fortes et profondes
qui cassent la dalle de béton inféconde
Je ne veux plus me morfondre
alors je reprends espoir
dans la cité-dortoir
en plongeant mes racines
aussi profondément que je chemine
dans la mémoire de ma terre
riche de la sueur et du sang
de mes ancêtres fiers.
En cultivant leur champ
je redeviens sage.
je retrouve mon courage
en reprenant leurs chants.




Partager cet article
Repost0
1 mai 2007 2 01 /05 /mai /2007 19:18

 pin-montagne-select.jpg 

Commme
la mer appelle le marin
la terre appelle le paysan
qui la rejoint de bon matin
il est son noble artisan,
il veille à la rassasier.
Le sang de la terre,
c'est le lisier
Le cœur du laboureur
n'est jamais veule
pour ça il est preux
le cœur de la terre
et celui du glaiseux
sont un seul.

Comme l'eau de la mer
revient à la source
comme le soleil fier
retrace sa course
il y a ceux et celles
qu'on aimera toujours
qu'un destin cruel
a privé d'amour.

 


Chaque arbre brûlé
est un ami qui s'en va
Toute amitié qui naît
est un arbre qui pousse.
Il retient la bonne terre
et nous purifie l'air.
Un ami qui secourt
est un humain toujours.
 


 

Partager cet article
Repost0