Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 18:45

Ostara c'est la résurrection de la vie cachée dans la terre, le jour de l'équinoxe de printemps (21 mars).
Nous fêterons la Déesse germanique de la fertilité Eostre selon le rituel voir :
http://www.paganisme.fr/paganisme/fetes-celtiques/ostara



Ostara fait partie des quatre "Lesser Sabbats". On lui donne les noms de Oestara, Jour d’Eostre, Rite d’Eostre, Alban Eilir (nom druidique), Eoastrae, Eastre, Festival des arbres. C'est l'équinoxe de printemps, la nuit et le jour sont d'égale durée.
http://www.ostarablog.com/



Un avis intéressant sur les racines païennes de la fête de Pâques

Le professeur Keel étudie la Bible depuis plus de 50 ans.

[Moi aussi, depuis près de 48 ans (j'ai commencé à l'âge de 5 ans :-))  mais j'avoue que ces 10 dernières années je me suis davantage consacré aux religions polythéïste et surtout celtes et nordiques depuis ma découverte du chamanisme qui n'est pas une religion mais une relation harmonieuse et particulière avec la Nature.]

Ce dimanche marque pour les chrétiens l'anniversaire de la résurrection de Jésus Christ. Mais pour la plupart des gens, Pâques est juste un week-end férié du début du printemps.

L'éminent théologien Othmar Keel explique à swissinfo pourquoi les gens ont de la peine à comprendre l'histoire de cette fête et rappelle que les grandes religions ont repris du paganisme bien plus que ce qu'elles admettent.
 Lire la suite sur
http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200003&sid=8886279

Deux excellents articles mais en anglais de "Jours de fêtes païens populaires" (je traduirai dès que j'aurai le temps...)
site présenté par la "Voix des Sorcières"

You Call It Easter, We Call It Ostara

Author: Peg Aloi

(Vous l'appelez Pâques, nous l'appelons Ostara)

Ostara: Enter the Light!

Author: Mara Light

( Ostara : Entrez (dans) la Lumière )

La Terre-Mère se défend de toutes les agressions des hommes cruels mais des animaux souffrent en ce moment même de leurs cruautés et je ne serai en paix que quand ces cruautés cesseront :

Voir le site de Terre sacrée
http://terresacree.org/index.html#message

Les animaux sacrifiés au dieu fric (voir l'article sur le Canada) ou à l'orgueil d'une soi-disante supériorité qui révèle la pire des bassesses des hommes (voir l'article sur le Danemark)
http://terresacree.org/concentr.htm#Honte

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 16:28


Savoir toujours garder espoir,
quoiqu'il arrive,
œuvrer avec courage,
et l'année sera bonne...

Partager cet article
Repost0
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 13:29

undefined
Parfois le temps passe vite
En une attente interdite
D’autrefois il s’écoule lentement,
Comme l’eau de la rivière obstinément,
Le temps s’écoule d’ombres en lumières
Comme l’eau dans la clairière.

Nous habitions loin l’un de l’autre, nous n’aurions jamais dû nous rencontrer, mais Vénus avait vu combien nous manquions de tendresse et d’amour l’un et l’autre et l’un et l’autre nous a fait rencontrés pour que naisse la passion qui se moque des distances, qui transforme un week-end en instants précieux comme des diamants bleus. Comme des soldats en permission nous débordions de désir, comme des prisonniers en cavale nous ne voulions pas retrouver les chaînes de nos réalités respectives. Tous les soirs de la semaine nous n’avions de pensées que pour nous et nous partagions nos vies au travers les fenêtres virtuelles, délaissant plus ou moins les copains ou les amies. Que ces personnes nous pardonnent, mais Amour prend naissance au fond de l’océan avant qu’il ne s’ouvre sur le rivage où Vénus elle-même avait pris pied.

L’attente fut longue et les saules nous regardaient impassibles, nous demandant de prendre racine dans la terre des vertus pour élancer nos branches vers le Ciel des bénédictions.

undefined

Ainsi s’écoula l’eau de nos amours débutantes dans la nuit de nos peurs et le brouillard de nos doutes, dans le froid glacé de nos séparations déchirantes.

Puis est venu le moment de l’alliance que l’on souhaite définitive, scellée le dimanche 3 févier 2008 :

undefined







Martine mon trésor est venu habiter avec son Rémy-Ange, la belle lilloise a tout quitté pour me rejoindre.

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2007 2 01 /05 /mai /2007 18:36
          bois-01trd-select.jpg  Bienvenue dans ma forêt virtuelle où chacun trouvera, j’espère, l’oxygène dont il a envie. Nous aborderons le thème de l’arbre symbole et nous défendrons l’arbre réel. La forêt et plus particulièrement la forêt sauvage font partie des éléments vitaux de notre planète au même titre que l’océan, la terre et l’eau. Elle est le poumon de notre terre, qui aurait l’idée de s’enlever un poumon pour se faire de l’argent ? Et pourtant tous les jours on brûle la forêt sauvage en Amazonie, à Madagascar et un peu partout dans le monde.  
            L’arbre est un des thèmes symboliques les plus riches et les plus répandus. Mircea Eliade distingue sept interprétations principales s’articulant toutes autour de l’idée du Cosmos vivant en perpétuelle régénérescence. Par ailleurs à chaque espèce d’arbre il peut être attaché une symbolique particulière. Le plus important est l’Arbre de vie, arbre cosmique qui est l’ « axe du monde ». L’arbre est le signe de la permanence de la vie, il maintient la bonne terre (l’humus) par ses racines, la vie autour de lui (de son tronc), la vie en lui (dans ses branches). Et là où l’on détruit la forêt, par étapes, le désert avance…
            L’Arbre de vie nous éveillera au chamanisme, l’Arbre de l’Imagination nous guidera sur les sentiers de l’Art et de la poésie, l’Arbre du Savoir nous emmènera vers la réflexion philosophique.
















Partager cet article
Repost0