Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 22:45

Malgré les protestations canadiennes
L'Union Européenne INTERDIT LE COMMERCE
DES PRODUITS DÉRIVÉS DES PHOQUES


AFP





Les pays de l'Union européenne ont entériné lundi l'interdiction du commerce des produits dérivés du phoque, malgré les menaces du gouvernement canadien de saisir l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont avalisé sans débat cette interdiction approuvée en mai par le Parlement européen, a annoncé la présidence suédoise de l'UE. Trois pays (Danemark, Roumanie et Autriche) se sont abstenus lors du vote, tous les autres ont voté pour.

La suite sur http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-07-27/malgre-les-protestations-canadiennes-
l-ue-interdit-le-commerce-du-phoque/916/0/364661

Ça n'aura que trop duré, ce sale commerce, mais enfin sous la pression des associations et face à l'opinion d'un public de plus en plus averti, l'UE y met un terme. Mais la victoire est petite car c'est le massacre qu'il faut stopper, la lutte pour la vie des phoques continue !!!

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 09:10


L’été, une période noire pour les animaux

Près de 60 000 chiens et chats devenus subitement "encombrants" vont être lâchement abandonnés, autant de pensionnaires supplémentaires pour les bénévoles des refuges déjà bien débordés.

Depuis plus de 20 ans, la Fondation 30 Millions d’Amis agit contre les abandons



Si vous êtes égoïstes ou égocentriques, ne prenez jamais d'animaux de compagnie avec vous ! ou alors soyez prêts à vous remettre en cause et à vous réformer de l'intérieur. Si vous n'avez pas la place chez vous pour un animal, ne le prenez pas non plus car il aura besoin d'un espace proportionnel à sa taille.


La Société Protectrice des Animaux, par la voix de Caroline LANTY, Présidente Nationale, interpelle le Ministre de l'Agriculture:

Elle rapelle que la SPA ne reçoit aucune subvention: « Nous rendons pourtant un énorme service à la société en secourant les animaux en détresse. Jamais la demande n'a été aussi forte et c'est bien un signal d'alarme que je dois tirer aujourd'hui »

« Nos refuges sont saturés, les chiens et chats y affluent, jetés comme de simples biens de consommation, alors qu'ils étaient, quelques mois plus tôt des chiots et des chatons choyés. Dans cette période d'abandons massifs, nous avons plus que jamais besoin de vous, que vous vous engagiez réellement pour la protection des animaux ! Qu'ils soient dans nos refuges à Gennevilliers, à Mont de Marsan, à Flayosc ou à Perpignan, les animaux que nous accueillons actuellement sont clairement victimes d'un circuit de commercialisation non contrôlé »

« Aidez-nous aussi à lancer un appel à l'adoption, aidez-nous à faciliter les départs en vacances avec animaux de compagnie ! Votre Ministère, assisté par le Secrétariat d'Etat aux Transports, pourrait ainsi lancer une grande mesure estivale de protection animale « la gratuité des transports pour les animaux de compagnie », conclut la Présidente de la SPA.

Sur le site de Marseille par exemple, le constat est accablant :

"On avait atteint nos seuils d'été en avril ! Nous avions déjà plus de 300 chiens et 250 chats alors que les autres années, nous étions seulement à la moitié" déplore Eric Dunoyer, responsable de la SPA Marseille. Il dénonce également la transformation des animaux en objet de consommation qui les conduisent à se faire "virer" à la moindre occasion.

Du site communautaire woopets spécialement dédié aux animaux de compagnie, je cite :
 « On ne le répètera jamais assez, mais les animaux ne sont pas des objets ! Animaux abandonnés au bord des autoroutes lors des vacances, achat d'animaux sur Internet et abandon le plus total de chevaux au fin fond des prés. Ca on l'a tous entendu, ou vu, à maintes reprises. Et pourtant, chaque année, des centaines d'animaux continuent à connaître ce sort. Pourquoi ? Sûrement la faute à des propriétaires qui veulent s'en séparer subitement d'un jour à l'autre ou qui se rendent compte que posséder un animal a des inconvénients.

En effet, un animal, a les même sentiments et besoins élémentaires qu'un être humain. Il doit, entre autres, manger, boire, bouger, dormir mais aussi recevoir de l'affection de la part de son maître. C'est de tout cela que se rendent compte certaines personnes après l'achat. Oui, un animal demande du temps mais aussi de l'entretien ! Le brosser ou même le laver régulièrement est indispensable pour la santé de nos compagnons. Sans compter, les visites chez le vétérinaire, l'achat de la nourriture et des produits dérivés.»
La suite à l'adresse : http://fr.woopets.com/articles/2009-07-08-les-animaux-ne-sont-pas-des-objets




Avec mes enfants, quand je les avais avec moi, nous nous sommes toujours bien occupés de nos animaux de compagnie. Maintenant ma dernière fille est partie et celà fait trois ans que je n'ai plus d'animal de compagnie. Toutefois, j'ai eu l'occasion de m'occuper, avec ma compagne, du chien des autres, chiens oubliés dans un coin de l'appartement qu'on ne sort pas ou pas assez et qui sont l'objet d'un service minimum ou d'un sévice occasionnel... Non ! on leur doit de les aimer tous les jours comme au premier jour et ils nous donneront tout ce que l'on attend d'eux en retour.


Partager cet article
Repost0
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 15:01


Au sujet des OGM

De la part de FNE

Le 14 avril 2009, lors d’une conférence de presse à Berlin, la ministre fédérale de l’alimentation, de l’agriculture et la protection des consommateurs, Ilse Aigner, a annoncé la suspension prochaine de la culture du maïs MON810 de Monsanto.

France Nature Environnement applaudit cette décision de l'Allemagne, qui avait déjà pris position contre cet OGM en 2007.


Au sujet des produits issus de la chasse aux phoques

Grâce au travail de la Fondation Brigitte Bardot auprès des autorités, la France rejoint les pays de l’Union Européenne qui refusent d’être complices de ce massacre.

 3 avr.2009
 

L'hypocrisie Canadienne révélée


Depuis 40 ans, les autorités canadiennes prétendent que la chasse aux phoques est une chasse « non cruelle », et depuis 40 ans les observateurs dénoncent, chaque année, ce massacre d’une rare cruauté.

Dans son avis scientifique, adopté en 2007, L’EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments) précise que les phoques peuvent être « dépecés alors qu’ils sont encore conscients […] les phoques sentent les coups de couteau du dépeçage, avant de perdre connaissance ou de mourir du fait de la saignée ».


[...]

Il y a urgence car lorsque Brigitte Bardot s’est engagée, en 1976, dans la défense des phoques, le Canada s’était fixé un quota d’abattage de 130 000 animaux… Le quota présenté pour l’année 2009 atteint les 338 200 phoques ! Or l’Europe est le premier débouché de la chasse commerciale canadienne avec plus de 60% de parts de marché (source Le Monde).

L’Europe ne sera plus complice du massacre !


D'après les informations en notre possession, l'Union Européenne s'apprète à interdire les importations des produits issus de la chasse aux phoques. Plus encore, l'intercition porte également sur le commerce au sein de l’UE, le transit et l’exportation de ces produits dérivés. Cette interdiction est totale et sans aucune dérogation.

Cette première étape devra cependant être confirmée par l'ensemble du Parlement, fin avril, ainsi que par les pays européens.
Le texte prévoit une exemption pour les Inuits, à condition que les produits vendus soient dérivés de la chasse traditionnelle, et répondent à « des besoins substantiels, traditionnels, rituels et éducatifs ».

[...]

Enfin, le règlement européen proposé ne vise pas uniquement le Canada mais le commerce des produits dérivés des phoques et otaries abattus dans le monde. Cela représente environ 900 000 animaux ; le Canada, le Groenland et la Namibie représentant à eux trois près de 60 % du total…


Coup de théâtre : la France milite désormais pour une interdiction totale !

Alors que nous déplorions jusqu’alors la position de la France et après nos nombreuses interventions auprès de lui, le ministre de l’Ecologie a décroché son téléphone pour nous informer, le 23 mars dernier, que la France changeait de position et qu’elle militait désormais pour une interdiction totale du commerce. L’Elysée nous l’a confirmé dans la soirée et le 30 mars nous avons reçu une lettre de M. Sarkozy en personne.


Au sujet de la chasse aux phoques

De la part de l'IFAW

VICTOIRE POUR LES PHOQUES EN RUSSIE

Le 18 mars, la Russie a annoncé une interdiction de la chasse de tous les phoques du Groenland âgés de moins d'un an. Après 15 ans de campagne en Russie, IFAW est fier de partager cette victoire avec vous.

FORT DE CETTE AVANCEE, IL EST PLUS QUE JAMAIS IMPORTANT DE MAINTENIR LA PRESSION SUR LE CANADA.


Le ministère avait déjà interdit la chasse aux bébés phoques de moins d'un mois en février sur demande du Premier ministre Vladimir Poutine.
"La chasse sanguinaire est désormais interdite dans notre pays comme dans la plupart des pays développés, c'est une mesure importante pour préserver la biodiversité en Russie", a souligne le ministre des Ressources naturelles Iouri Troutnev.

Ensemble militons pour obtenir une interdiction stricte du commerce des produits dérivés de phoque à l'échelle de l'Union européenne. IFAW puise sa force au coeur de la citoyenneté européenne.Toutes nos équipes, notamment celles présentes à travers l'Europe, sont mobilisées pour obtenir cette embargo.

Partager cet article
Repost0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 14:22
Dans le flot des nouvelles, ma petite sélection du moment...


OGM : le Luxembourg suspend à son tour la culture du maïs MON810
[31.03.2009] [Agriculture, Biodiversité, OGM]

FNE salue cette décision du Grand Duché qui devient donc le cinquième pays, après l’Autriche, la France, la Grèce et la Hongrie, à interdire temporairement sur son territoire la culture du maïs OGM MON810, en application de l’article 23 de la directive 2001/18/CE.

Le ministre de la Santé, Mars Di Bartolomeo, a annoncé cette décision lors de la journée "Luxembourg et Grande Région sans OGM", qui s’est tenue le dimanche 22 mars 2009 à Luxembourg Ville, en présence notamment de Benoît Lutgen, ministre de l’Agriculture et de l’Environnement de la Région Wallonne, et des représentants des 78 communes sans OGM du Luxembourg (soit deux tiers des communes du Luxembourg).

Agrocarburant E 10 : une arnaque pour le consommateur et pour l’environnement
[31.03.2009] [Général, Agriculture, Energie, Transports, Lobbying & actions juridiques]

A compter du 1er avril, les automobilistes pourront se servir en SP 95 – E 10 : en pleine semaine du développement durable,le sommet du greenwashing est atteint !

E10 : un carburant pas vert et à côté de ses pompes !

Malgré la multiplication des rapports (FAO, OCDE, Commission européenne..) sur les dangers des agrocarburants, la France a choisi de prendre de l’avance sur les objectifs européens en distribuant un carburant que l’Allemagne vient d’interdire.

Pour Sébastien Genest, président de FNE : « L’E 10 n’a rien de bio ! Les sénateurs viennent d’ailleurs d’inscrire dans la loi l’expression « agrocarburant » en lieu et place de « biocarburant ». Utiliser des plantes alimentaires pour remplir l’estomac des voitures, plutôt que celui des Hommes ne permet pas de répondre aux dérives de l’agriculture intensive et à la faim dans le monde… »

E 10 : un mauvais poisson d’avril


Arnaud Gossement, porte-parole de FNE ajoute : « En pleine semaine du développement durable, autoriser l’E10 un 1er avril relève d’une mauvaise blague. L’E 10 n’est bon ni pour la planète, ni pour le portefeuille. L’ E10 coûtera sans doute le même prix que le SP 95 actuel mais il en faudra davantage pour rouler autant… En réalité, l’E 10 est une offre inutile à une demande inexistante, le tout pour un résultat négatif ».

Le développement des agrocarburants pose un problème éthique majeur : un plein de 4x4, c’est 250 kg de céréales, soit la ration d’un homme pendant un an. France Nature Environnement rappelle que plus de 850 millions de personnes dans le monde souffrent de la faim.


Non au Cruiser : déjà 35 000 signatures !

[27.03.2009] [Général, Agriculture]

35 000 personnes déjà mobilisées contre le Cruiser : tel est le message adressé aujourd’hui par France Nature Environnement à Michel Barnier, Ministre de l’agriculture. FNE demande l’interdiction de l’insecticide Cruiser, dangereux pour les abeilles, et l’application immédiate du plan Ecophyto 2018. Parallèlement à cette mobilisation de l’opinion publique, FNE conduit une action en justice pour obtenir l’annulation de l’autorisation du Cruiser.

Cette pétition a été initiée par France Nature Environnement (FNE) en décembre dernier pour demander :
- d’interdire immédiatement le Cruiser
- de mettre en œuvre, sans retard et avec la plus grande vigilance, le plan Ecophyto 2018 issu du Grenelle de l’environnement, qui prévoit la réduction de 50% de l’usage des pesticides

Utilisé en France depuis janvier 2008 en enrobage de semences de maïs, le Cruiser (produit proche du Gaucho et du Régent), est un insecticide classé « dangereux pour l’environnement, dangereux pour les abeilles, les oiseaux et les mammifères sauvages et très toxique pour les organismes aquatiques ».

Ces dernières années, de fortes chutes des effectifs de pollinisateurs (plus de 1000 espèces en France) ont été constatées partout dans le monde. Les abeilles sont particulièrement touchées, avec une mortalité annuelle de 30 à 40 % et des exemples quotidiens de destruction totale des populations dans les ruchers.

Est-ce au moment où les abeilles sont en danger qu’il faut encore ajouter de nouveaux poisons dans leur alimentation ?

Claudine Joly, en charge du dossier à FNE, rappelle que : « 35 % du tonnage mondial d’aliments végétaux (fruits, légumes…) et la survie de plus de 80% des espèces végétales dépendent directement de la pollinisation par les insectes ! »

Pour Jean-Claude Bévillard, chargé des questions agricoles à FNE : « La réduction de moitié de l’usage des pesticides est une nécessité sur le plan agricole, alimentaire, sanitaire et environnemental. C’est aussi une attente forte de la société, comme en témoignent les 35 000 signatures recueillies à ce jour. Seule une décision politique permettra aujourd’hui d’atteindre cet objectif. »

FNE avait déposé en février devant le Conseil d’Etat une requête demandant la suspension de l’autorisation du Cruiser. L’ordonnance du 23 mars 2009 a rejeté cette requête et condamné FNE à verser la somme de 3000 Euros à la société Syngenta, productrice de l’insecticide.

Une procédure sur le fond (recours en annulation) est toujours en cours auprès du Conseil d’Etat.


Partager cet article
Repost0
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 18:52

 C'était en 2005... cette année c'est pire...

La banquise a déjà commencé à se recouvrir, comme chaque année, d’un épais manteau de couleur rouge carmin, et cela va durer 4 mois. La chasse aux bébés phoques a débuté ce jour. Aujourd’hui, on assomme, on poignarde, on égorge, on crochète, on traîne, et malgré tout, on dépèce encore vivant des bébés phoques sous les yeux de leurs mères hurlantes et déchirées par l’horreur, la vue et l’odeur de tout ce sang.
Cette année le quota a été fixé à 338.200, initialement de 280 000 et récemment augmenté de 55.000 par le gouvernement canadien. Ce n’est qu’un quota, la réalité est toute autre.
Voici un témoignage, non sur la barbarie elle-même, mais sur l’hypocrisie de ses  principaux acteurs, chasseurs, gouvernement, et associations écologiques.

Télécharger fichier PDF

http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/monde.php?Id=105
Depuis des années Brigitte Bardot se bat pour défendre les bébés phoques !

Le combat de longue date de Brigitte Bardot et de Franz Weber :
http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=6291226&cKey=1133793392000

http://www.chasse-aux-phoques.com/

http://www.animauzine.net/Contacter-les-autorites.html
Contacter les autorités canadiennes contre le massacre des phoques

http://www.artezia.net/animaux/massacre-phoques/massacre-des-phoques.htm

Des images qui crient

http://www.lesblogues.com/phoques
La cruauté en vidéos, beaucoup de vidéos, beaucoup de cruauté


Partager cet article
Repost0
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 11:44

L'ÉQUIVALENT D'UN TERRAIN DE FOOT DISPARAÎT PAR SECONDE

«L'avenir du climat se joue aussi en Afrique

Les forêts tropicales du bassin du fleuve Congo, deuxièmes plus importantes forêts anciennes après l'Amazonie sont aujourd'hui en grand danger. En cause notamment, l'exploitation souvent illégale du bois qui engendre la destruction de la faune et de la flore. À ce rythme, en 2050, la forêt y aura complètement disparu !
Il faut par tous les moyens stopper la déforestation qui contribue pour 20% au rejet des gaz à effet de serre et donc à l'accélération des déreglements climatiques mondiaux
.»


Toujours la même cause : le capitalisme spéculatif apatride qui pille les richesses des pays sous-développés, tuant tout au passage et affamant les populations. Tant qu'on s'en prendra pas directement à la racine du mal - et ça Greenpeace ne le fait pas - on ne résoudra pas le problème. Dans la vidéo on voit que Greenpeace propose aux congolais des cellules photos électriques :
- elles ont un coût écologique et financier à la production et au transport
- elles rendent les africains dépendant des pays industrialisés
- les africains (à l'exception des gouvernants et de leurs larbins) sont pauvres : avec quels sous acheteront-ils ses produits onéreux (moi-même je n'ai jamais eu les moyens de m'équiper)
Si l'association adoptait une position radicalement anti-mondialiste elle aurait une action plus efficace. Elle a en tout cas le grand mérite d'agir.


«Première victoire !

Depuis son implantation en Novembre 2008, Greenpeace a déjà contribué à la préservation de 10 millions d'hectares de forêts, soit l'équivalent de l'Islande en maintenant la pression auprès du gouvernement Congolais afin d'annuler des contrats avec de grands groupes forestiers.»

Félicitations à Greenpeace pour ces bons résultats.

Partager cet article
Repost0
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 18:43

Désolé, je voudrais dire « bonheur et félicité » mais les évènements m’en empêchent. Je suis pourtant un « bon vivant » jovial et optimiste de nature, mais je constate tous les jours des tragédies insupportables.

 

D’abord il y a la lassitude du quotidien :

Les licenciements qui n’arrêtent pas, les cadeaux fiscaux que Sarkozy et Fillon veulent faire aux plus riches pendant que l’on retire aux plus pauvres le peu qu’ils ont. Et parmi ces plus riches on trouve sûrement ces actionnaires anonymes qui poussent à la roue des délocalisations, qu’ils continuent donc, le gouvernement les aide.

 

Mais ce n’est pas ça qui m’amène à écrire aujourd’hui, ça sera peut-être pour demain…

 

Hier, j’ai découvert un site qui défend les canards, il faut préciser que j’adore les canards – j’avoue à ma grande honte que j’en ai mangé aussi – mais j’ai passé la deuxième moitié de mon existence (26 ans) à refuser d'acheter du foie gras et pourtant j'aimais ça avant de savoir combien c'est une souffrance pour les animaux, le gavage mais j'étais resté sur des images de gavage "à la ferme" plus ou moins tolérable suivant les sensibilités, l'animal ayant par ailleurs encore une vie (presque) normale. Et bien, ce n'est plus le cas depuis ??? je sais pas, trop d'années je pense 
--> depuis l'industrialisation du gavage qui est devenu d'une cruauté insupportable, tout ça pour faire plaisir aux papilles de gastronomes inconscients, le plaisir des uns s'alimentant de l'atroce souffrance des autres derrière un écran de fumée de discours officiels autant rassurants que mensongers sur la question du traitement des canards.
Voir le site http://www.stopgavage.com/index.php
Lisez le Manifeste pour l'abolition du foie gras http://www.stopgavage.com/manifeste.php

Je propose ici deux vidéos
 vidéo « Le gavage en question - une enquête au pays du foie gras »


 
la vidéo « La production sous label IGP Sud-Ouest » (durée : 3 minutes) :


Si vous voulez agir aller sur le site, signez la pétition et choisissez parmi les actions proposées.

Si vous aimez les animaux boycottez le foie gras.

Organiser la famine et criminaliser ceux qui la fuient

Les Etats industrialisés de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ont payé à leurs agriculteurs et éleveurs, en 2006, plus de 350 milliards de dollars au titre de subventions à la production et à l’exportation. L’Union européenne, en particulier, pratique le dumping agricole avec un cynisme sans faille. Résultat : la destruction systématique des agricultures vivrières africaines.


Selon le gouvernement espagnol, 47 685 migrants africains sont arrivés sur les côtes en 2006. Il faut y ajouter les 23 151 migrants qui ont débarqué sur les îles italiennes ou à Malte au départ de la Jamahiriya arabe libyenne ou de la Tunisie. D’autres essaient de gagner la Grèce en passant par la Turquie ou l’Egypte. Secrétaire général de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, M. Markku Niskala commente : « Cette crise est complètement passée sous silence. Non seulement personne ne vient en aide à ces gens aux abois, mais il n’y a pas d’organisation qui établisse ne serait-ce que des statistiques rendant compte de cette tragédie quotidienne. »

Lire l'article inédit de

Jean Ziegler,
Ecrivain, professeur à l’université de Genève. Auteur notamment de
L’Empire de la honte, Fayard, Paris, 2005.

"Réfugiés de la faim"dans le monde diplomatique


 

 



Partager cet article
Repost0
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 19:57

Pourquoi on en parle pas au ministère de l'écologie et du développement durable, ni dans les hautes sphères technocratiques ? ça doit déranger les lobbies agro-alimentaires, les grands semenciers et les industriels des produits chimiques... beaucoup de copains du Président...

À l'origine :

Masanobu Fukuoka est un agriculteur/philosophe qui vit[1] sur l’île de Shikoku dans le sud du Japon. Sa technique d’agriculture ne nécessite pas de machines, pas de produits chimiques et très peu de désherbage. Il ne laboure pas le sol et n’utilise pas de compost préparé et néanmoins l’état du sol de ses vergers et de ses champs s’améliore d’année en année. Sa méthode ne crée pas de pollution et ne nécessite pas d’énergie fossile. Sa méthode nécessite moins de travail qu’aucune autre, et pourtant les récoltes de son verger et de ses champs rivalisent avec les fermes japonaises les plus productives utilisant les techniques de la science moderne.

Fukuoka, dans son livre "La révolution d'un seul brin de paille" est peut-être celui qui a le mieux exposé la philosophie de base de la permaculture. En bref, c'est la philosophie de travailler avec, plutôt que contre, la Nature; d'une observation sensée plutôt que de travail insensé; et de regarder les plantes et les animaux suivant l'ensemble de leurs fonctions plutôt que de traiter chaque domaine comme un système à production unique. (Bill Mollison dans Permaculture

source :
http://madeinearth.wordpress.com/2009/02/24/lagriculture-naturelle-de-masanobu-fukuoka-et-la-permaculture/

L’agriculture de Fukuoka a fait des émules, notamment Émilia Hazelip qui a adapté ses principes pour un maraichage naturel sous nos latitudes, sous le nom de jardins synergétiques. Sa méthode a été enseignée au Québec, ce qui a donné les jardins auto-fertiles.

http://madeinearth.wordpress.com/tag/jardins-autofertiles/

Sur le site de Végéculture
Les jardins autofertiles consistent en des aménagements visant la culture de fruits et légumes en recréent un écosystème diversifié où les processus naturels sont mis à contribution.

Logiquement, les principes suivants découlent de toutes ces connaissances:

    * Aucun produit chimique (pesticide, herbicide)
    * Aucun travail du sol
    * Aucun sol à nu
    * Aucune monoculture
    * Aucune compaction
    * Aucun traitement
    * Aucun arrachage de plante (à l'exception des légumes racines)

Si vous aimez la Nature, je vous en prie faites circuler l'info ! et à vos jardins ! à vos champs !

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 19:57

 

Oui elle existe encore, au flanc de nos montagnes. Elle nourrit et protège les vies qu’elle abrite en son sein maternel. Forêt de féerie, elle est pleine de grâce, sa magie vous donne sa paix et vous remplit de joie, elle renouvèle vos forces et votre être intérieur.








 

 Le sentier de pierre est inondé de lumière et mon être est inondé de joie...
 
 Je n'avais jamais vu ça, ou je ne me souviens plus, un arbre au tronc couvert de mousse... ton vert manteau te va si bien que j'en suis émerveillé.
 
 Je me souviens d'un livre de prix qui m'était venu de ma mère, il s'appelle "Contes sur la Mousse", il date des années trente, je ne sais  pourquoi je l'ai vendu, maintenant j'aimerais tant le retrouver au hasard d'une brocante ou chez un bouquiniste...
Même si je ne vous vois pas, lutins et farfadets, je devine en rêvant les traces de vos passages.
Et si un jour vous êtes las de tout, allez la retrouver, la grande forêt, elle guérira vos plaies.
 
Partager cet article
Repost0
25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 14:11

Une bonne nouvelle :  la clause de sauvegarde est définitivement activée

Par arrêté du 13 février 2008, paru ce jour au Journal officiel, le Ministre de l'Agriculture a définitivement interdit la mise en culture du maïs MON 810 sur le territoire national, jusqu'à ce que la Commission européenne se prononce sur le renouvellement de l'autorisation de ce maïs.

Plus de détails sur le sitelogo_fne.jpg de
à consulter sans modération ! la Nature est notre mère à tous. Elle nous a tout donné, la biodiversité est telle qu'il existe toujours la plante adéquate pour n'importe quel milieu et modifier génétiquement une espèce est inutile et dangereux pour les espèces authentiques.

Je ne citerai qu'un exemple : - le riz -.

La propagande des grands groupes industriels semenciers a prétendu qu'il fallait créer un riz o.g.m. pour faire face au besoin de nourriture des pays sous-développés : propagande mensongère mais mercantile, ne visant qu'à faire du profit et à monopoliser les cultures et pour asservir les cultivateurs.
En effet la Nature a pourvue une espèce de riz pour chaque climat et chaque genre de terre -même aride-, voir à l'article paru à cette adresse :
http://www.unesco.ch/actual-f/internationales_jahr_2004_f.htm
je le cite ici partiellement :

"Des types particulier de riz se sont également formés dans des conditions climatiques extrêmes, comme le riz des montagnes et les riz d'eau profonde. Il existait probablement plus de 100'000 variétés de riz asiatique avant que l'érosion génétique ne s'installe au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.Dès le début de ses opérations en 1961/62, l'Institut international de recherche sur le riz (IRRI) a assumé le rôle de centre mondial d'échange et de conservation des semences. Il a réussi à acquérir un double de chaque collection nationale. Lorsque les variétés semi-naines à haut rendement ont commencé de remplacer rapidement les variétés traditionnelles dans les régions tropicales d'Asie, il a lancé, avec la collaboration de 14 pays asiatiques, une opération de collecte systématique couvrant les zones menacées ainsi que d'autres zones écartées jusqu'alors inexplorées. Cette action concertée a permis d'ajouter 38 000 échantillons aux collections nationales et à la collection de base conservée à l'IRRI. Les espèces sauvages en voie de disparition sont également visées par les efforts de conservation de l'Institut. Par ailleurs, des opérations analogues entreprises par d'autres centres régionaux ou dans le cadre de programmes nationaux ont enrichi les réserves génétiques mondiales de 7'700 échantillons de variétés africaines."


On pourrait en dire autant pour les autres céréales, les fruits et légumes de chez nous et d'ailleurs, j'y reviendrai.

Mais pour l'instant joignons l'utile à l'agréable, je vous conseille la lecture de ce livre :

legumes_oublies_01rd.jpg

Hélas ces légumes ne se trouvent que sur certains marchés ou petits producteurs, à moins d'avoir un jardin et de les cultiver soi-même (faut-il avoir le temps...). L'ouvrage donne des adresses...

Les Légumes Oubliés
texte d'Élisabeth Scotto, photos de Christine Fleurent, stylisme de Marie-France Michalon.
© 1995 Éditions du Chêne - Hachette Livre
Édition du Club France Loisirs avec l'autorisation du Chêne





Bon appétit :-))

 

Partager cet article
Repost0