Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 09:21

Il ne faut pas s'y tromper, la Terre-Mère n'a pas besoin de notre aide pour se défendre, et quand même l'espèce humaine détruirait les 3/4 de la surface du globe, elle renaîtrait de ses cendres et en quelques millions d'années elle donnerait naissance à de nouvelles espèces tout en redonnant l'espace nécessaire aux espèces survivantes. Ce qui est dans l'urgence actuellement c'est la survie des espèces existantes actuellement, y compris la nôtre dans sa diversité.

 

Je rappelle le site de référence sur le sujet :

 

http://terresacree.org/index.html

 

sos planete

Partager cet article
Repost0
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 12:25

 Ouff !!!! c'est enfin le printemps, ma saison préférée car tout renaît et l'on va vers l'été.


En Europe, le printemps c'est la résurrection de la vie après l'hiver, la victoire du soleil. Bien évidemment rien de tel dans les régions équatoriales du globe. Une culture s'enracine sur un sol dont les frontières sont climatiques.

Pour les païens c'est la fête du printemps lors de l'équinoxe (vers le 21 mars), c'est la fête d'Ostara. Je lui rends hommage.

 

 

gwen fee 02 trd


 Etymologiquement, Ostara provient du nom de la déesse Eostre, d'où le mot anglais Easter tire son origine (Pâques). Celle-ci est une déesse de la fertilité, soit saxe (Eostre) ou germanique (Ostara). La mythologie grecque a également laissé quelques traces, principalement au niveau symbolique, puisque c'est la période pendant laquelle Perséphone, fille de Déméter, remonte des ténèbres et se libère du règne de Hadès pour quelques mois. La Terre, symbolisée par Déméter, se réjouit du retour de sa fille et se pare à nouveau de couleurs.

 

 

 L'animal représentatif d'Ostara est le lièvre. Il représente la fertilité et le fait que la Terre renaît après la froideur de l'Hiver.

 

lievre

 

Mais là encore, on peut également se référer à la tradition grecque, dans laquelle il est question du serpent, Ophion, qui aurait pondu "l'œuf du monde" duquel serait issu Apollon, un dieu en pleine croissance. Notons également le coq, encore repris de nos jours dans les représentations populaires, qui serait l'animal totem d'Apollon, justement. Ostara a de tout temps été l'occasion de bannir ses mauvaises habitudes, ses petites manies ou autres.

C'est à Ostara que l'on fête le retour de la Déesse, réveillée par la chaleur des premiers jours du Printemps. C'est l'époque des recommencements, le temps d'agir, de "semer" des incantations pour récolter des grains, de s'occuper des jardins rituels. On y célèbre également la renaissance du Dieu Soleil né à la période de Yule, qui découvre son pouvoir créateur, et la fertilité de la Déesse Mère (Terre), redevenue une jeune fille.

Il en est autrement pour les peuples du désert :

La Pâque, à l'origine, est une fête religieuse mobile du judaïsme (hébreu : Pessa’h), liée au calendrier lunaire juif, elle dure 7 jours (8 jours en dehors de la terre d'Israël). En hébreu, Pessa'h signifie « passer par-dessus ». Ce nom rappelle qu'au cours des Dix Plaies infligées aux Égyptiens, Dieu descendit sur Terre pour tuer tous les premiers-nés égyptiens mais qu'il « passa au-dessus » des maisons des Hébreux  et les préserva (Exode12:27). Cette dernière plaie décida Pharaon à laisser les Juifs sortir d'Egypte, ce que commémore Pessa'h.
(Le réçit de l'Exode n'a aucun fondement historique mais il est d'une grande valeur morale).
Elle commence le 14 Nissan au soir (qui correspond en 2010 au 29 mars au soir) et se termine le 22 Nissan à la tombée de la nuit.

La Pâque est une fête religieuse mobile des Églises chrétiennes orthodoxes et orientales, liée au calendrier solaire julien (alors que Pâques  est une fête religieuse des Églises chrétiennes occidentales, liée au calendrier solaire grégorien).
D’après les Évangiles, c’est pendant la commémoration de la fête juive par Jésus et ses disciples (la Cène pourrait correspondre au premier soir du Seder) qu’eurent lieu la mort et la résurrection de Jésus.
Certains symboles de Pessa’h, comme l’agneau, le sang/vin, le pain/levain, sont également rappelés lors des fêtes chrétiennes de Pâques ou Pâque.


Et les œufs de Pâques alors ???

La cosmogonie hindoue enseigne que le principe de toute vie, de tout progrès, de toute énergie, réside dans les différences, les contrastes.
Le monde a été créé en forme d'œuf (l'« œuf de Brahmâ »). La moitié supérieure de l'œuf cosmique se divise en sept zones : les trois premières, terre, air et ciel, forment ensemble le triloka (« trois mondes ») et sont surmontées par quatre régions célestes constituant la demeure des dieux.
La moitié inférieure de l'œuf cosmique comprend sept régions infernales (patala), qui forment des étages et sont habitées par des démons et des serpents.
Au-dessous de l'œuf cosmique se trouve l'Océan primitif, formé par sept autres zones infernales.
La Terre est divisée en sept continents entourés de sept mers.


Cosmogonie :
Ensembles de récits mythiques ou de conjectures scientifiques, cherchant à expliquer l'origine et l'évolution de l'univers

Partager cet article
Repost0
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 15:37


chene_bruy_01.jpg

En Aquitaine, la "perte de repères" des forestiers de l'ONF

03/03/2010 10:03 am

BORDEAUX (AFP) - Les agents de l'Office national des forêts (ONF), appelés à la grève mercredi à l'appel de trois syndicats contre un "budget 2010 de grande austérité", évoquent, en Aquitaine comme ailleurs, leur "perte de repères" face aux "mutations" de l'établissement public.

"Avec toutes les évolutions, les gens ont perdu tout repère, on vous demande de faire tout plus vite et le fait de se retrouver avec moins de personnels, il y a moins de contacts humains et ça accentue la solitude au travail", raconte Pierre Wendling, agent patrimonial à l'ONF en charge de la gestion de 1.400 hectares de forêt et de dunes à Biscarosse (Landes).

En décembre, les syndicats avaient fait état du malaise des agents après le suicide d'un salarié sur son lieu de travail, selon eux le quatorzième en quatre ans à l'ONF.

"Cette perte de repères, je l'ai ressentie quand j'étais dans l'est, en Moselle", poursuit M. Wendling, 46 ans, agent de l'ONF depuis 1982, qui a été reclassé en Aquitaine il y a trois ans après été arrêté plusieurs mois en raison d'une maladie qu'il attribue au stress qu'il vivait alors au travail.

"J'ai mal vécu la mutation qui s'est faite beaucoup trop vite", ajoute celui qui a vécu son arrivée dans les Landes comme une "renaissance".

Ces mêmes "mutations", qui "ont été plus précoces dans l'est de la France", sont mise en oeuvre aujourd'hui en Aquitaine où "on vous demande de faire tout plus vite, dans l'urgence" avec "de plus en plus de gestion administrative" mais "moins de présence sur le terrain", regrette-t-il.

Ce sentiment est partagé par Jean-Luc Pigeassou, 49 ans, lui aussi entré à l'ONF en 1982, qui gère aujourd'hui "2.600 hectares de forêts communales" en Gironde contre "1.200 il y a dix ans" avec l'impression de "passer son temps derrière un écran d'ordinateur".

"C'est un véritable changement culturel pour les personnels. Nombre d'entre nous sommes encore attachés à notre fonction de garde-forestiers, et là on est en train de passer à autre chose", souligne ce représentant du Syndicat National Unifié des Personnels des Forêts et de l'EspaceNaturel (majoritaire à l'ONF).

En Aquitaine, la fusion des agences de Mont-de-Marsan et de Bordeaux s'est aussi accompagnée de "suppressions de postes", affirme M. Pigeassou. Il regrette que l'ONF "développe ses activités de services, pour faire entrer du chiffre d'affaires, plutôt que de mettre du personnel pour la gestion des forêts domaniales et des collectivités".

Selon Gérard Frigant, secrétaire général du Snaf-Unsa Forêt, l'ONF comptait 16.000 agents en 1985 contre "un peu moins de 10.000" aujourd'hui. Avec deux autres syndicats, CGT-Forêt et Snupfen-Solidaires, il appelle à la grève mercredi pour dénoncer "un budget 2010 de grande austérité".

Une journée d'action à laquelle Pierre Wendling ne participera pas, n'ayant pas, dit-il, "la possibilité financière" de faire grève avec "un salaire brut mensuel de 1.760 euros" auquel s'ajoute un logement de fonction.

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Source : http://www.goodplanet.info/goodplanet/index.php/fre/Contenu/Depeche/En-Aquitaine-la-perte-de-reperes-des-forestiers-de-l-ONF/%28theme%29/301

Je me souviens que vers la fin des années 80, ma tante qui a toujours ses comptes au Crédit Lyonnais, avait des relations privilégiées avec le directeur de son agence. Et un jour le directeur lui dit avec tristesse qu'ils n'allaient plus se revoir, que les nouvelles instructions étaient de ne plus avoir de liens avec la clientèle et pour empêcher toute sympathie des employés envers les clients, le personnel de chaque agence devait changer régulièrement. Plus récemment, une jeune employée de banque de mes relations a quitté son métier de conseillère financière (à la Caisse d'Épargne) pour la simple raison qu'on lui demandait de ne servir que les intérêts de la banque même dans le cas où ils sont contraires aux intérêts des clients.


J'ai pris ces exemples pour montrer la primauté de l'intérêt financier sur la personne humaine.


J'ai déjà parlé de la protection de la Nature, l'arbre en étant un élément essentiel. Désormais les grands groupes, la finance internationale et le gouvernement qui est à leur solde, ne s'attaquent plus aux arbres mais à l'humain que l'on déracine chaque fois que l'on trouve un prétexte pour le faire : délocalisations et mutations en tous genres se multiplient, ainsi l'on coupe tous les liens entre les humains et leurs liens avec leur environnement de travail : l'entreprise et dans le cas présent, la forêt. En effet, chaque forêt a une « personnalité », le forestier la marque de son travail et des liens affectifs profonds s'instaurent entre eux, ce qui entraîne un bien être du forestier et un épanouissement de la forêt. La bonne connaissance de la forêt en permet la bonne gestion d'autant que la surface du domaine n'excède pas les capacités du forestier. Le suicide du salarié cité dans l'article montre à quel point on a détruit cette relation privilégiée.

Pour le plus grand malheur de la forêt, le forestier est réduit à une fonction de machine-outil qu'on ne respectera pas car elle ne coûte rien à remplacer.

 

Il reste quand même un espoir, le combat que mènent les forestiers avec le  syndicat Snupfen-Solidaires (http://www.snupfen1.org/)

si vous aimez la forêt allez sur leur site et signez la pétition,

"Quelle Forêt pour nos enfants ?"

soyons solidaires !


 

 

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 09:08
jura couchant


Pour les êtres vivants, ils sont tous précieux et indispensables.

Je n'ai pas dit pour la planète, car la Terre-Mère est heureusement bien plus forte que nous et elle a les ressources pour se défendre du mal que la soif de profit des acteurs des la mondialisation lui cause.

Mais il en est autrement des espèces menacées de disparition, plantes, animaux ou ethnies humaines. Là le combat continue et nous devons le mener avec encore plus d'énergie, l'énergie de l'espoir de sauver ce qui peut l'être, de préserver ce qui existe encore. La lutte contre les multinationales de l'agro-alimentaires (par exemple) nous pouvons la gagner par la solidarité, le courage et la détermination .

2010 Meilleurs voeux à celles et ceux qui aiment la Nature..


Partager cet article
Repost0
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 22:16

Croyez-vous au destin, moi j’y crois, je pense que quelque part, lorsque l’on naît, notre destin est déjà tout tracé. Notre petite enfance, notre adolescence, notre vie d’adulte, nos rencontres, les rencontres que nous ne ferons jamais, notre vie professionnelle, et également l’heure à laquelle nous quitterons cette terre pour aller ??????
Là, plusieurs opinions s’exprimeront, quant à moi, je suis catholique, non pratiquante, j’avoue que j’ai été baptisée, tout bébé, j’ai fait mon cathé comme l’on disait entre copines, mais je pense que je ne me suis pas assez penchée sur la Bible, je ne l’ai pas assez étudiée. Alors, j’ai fait ma communion solennelle, je me suis mariée à l’Eglise. Là, j’ouvre une parenthèse, pour moi qui ne suis cependant pas croyante au plus profond de moi, pour moi le mariage est sacré, cela n’est pas une simple formalité, une simple signature (comme à la Mairie), non c’est un engagement sacré, il n’y a plus je et tu mais nous, soudés l’un à l’autre dans le bonheur comme dans le malheur.
La parenthèse refermée, (très importante à mes yeux), je regrette de n’avoir pas eu le choix de me faire baptiser et de faire ma communion solennelle qu’après avoir vraiment compris la religion catholique, d’avoir pu suivre, et même être en pensée à côté du Christ pour l’accompagner, voir ce qu’il a fait, entendre les paroles qu’il a distribuées autour de lui, le bien qu’il a fait, ce qu’il a subi et être sûre de tout cela. Et seulement après j’aurais décidé de la marche à suivre. Certains diront que j’ai l’esprit cartésien, et oui, je ne crois que ce que je vois.
Il me faut bien admettre que lorsque je ne vais pas bien, il m’arrive d’en parler à Dieu, mais il ne peut faire de miracle, le pauvre, on lui en demande tant. Toutefois, pendant de longues années, de mon enfance à ma vie de jeune mère, je priais les soirs pour demander la protection de Dieu pour tous les gens que j’aimais, alors cela passait par mes parents, mes enfants (là j’insistais encore plus, surtout une bonne santé et si leur destinée prévoyait une maladie, je me portais volontaire) mon mari, ma sœur, mon beau frère, ses enfants, ensuite je récitais un « Je vous salue Marie ou un Notre Père » avec toujours une crainte d’avoir oublié quelqu’un dans ma liste, peur que Dieu me punisse pour avoir oublié.
Là où le bât blesse, c’est lorsque qu’une personne de notre entourage proche décède, trop tôt, trop jeune, après avoir trop souffert, là je me dis pourquoi Mon Dieu, pourquoi cette personne alors qu’il y a tant de personnes âgées, grabataires qui prient tous les jours pour rejoindre Dieu. Là j’avoue que ma croyance en Dieu en prend un coup. Bien sûr, si vous vous adressez à un membre de l’Eglise, il saura toujours trouver une réponse adéquate qui vous réconfortera mais je garderai toujours un doute au plus profond de mon cœur.
Revenons un peu à la destinée, je vais vous raconter une petite anecdote, un matin, alors que je ne vais pratiquement jamais chercher le pain, je descends mes deux étages, et me précipite pour traverser, là le feu passe au vert, en bonne citoyenne, je m’arrête et qui vois-je passer à vélo devant moi, une copine Dominique avec qui je suis allée au collège dans les années 67 – 70 ce qui remonte à Mathusalem pour certains, je n’ai pas eu le temps de l’interpeller, il faisait froid et elle pédalait très vite mais c’était elle, j’en suis sûr. Je ne l’avais plus revue depuis mes 17 ans. Et là, je me suis dit que la destinée existait. Quelqu’un tout là haut avait fait en sorte que je sois présente en ce jour précis, à cette heure précise, à cet endroit précis pour revoir mon ancienne copine.
Lorsque mon heure sera venue, bon quelquefois je fais semblant d’y croire, je me dis que là haut, Maman doit m’attendre tout en papotant avec mes grands-parents, mes tantes et oncles, la pauvre maman qui a dû voir passer mon pépère adoré (mon gros rootweiller), qu’a-t-elle pensé ? ne t’inquiète pas Maman, il est très gentil et surtout très gourmand. Mais bon fais attention, il ne fait pas copain copain avec les autres chiens (je pense à Pompon) et surtout les chats.
Non je pense réellement que seule l’âme monte au ciel, le corps n’est qu’une enveloppe que nous quitterons le moment venu, c’est pour cela que je désire être incinérée, pourquoi garder de vieilles « fouffes », non j’ose espérer que toutes les âmes sont identiques, un peu plus blanches pour certaines, un peu plus noires pour d’autres, bon si je me retrouve au milieu, cela sera déjà bien. De plus, je désire que mes cendres soient jetées au jardin du souvenir, bon j’aurai bien aimé un truc un peu plus style, genre dans l’océan comme les navigateurs, dans la montagne comme les alpinistes, mais je ne sais pas nager, je n’aime pas trop la neige, alors je ne vais quand même pas demander à ce que l’on jette mes cendres sur l’ordi de mon ami, quand même, le pauvre je serai capable de le bousiller et il devrait en racheter un. Non non, restons au jardin du souvenir, toutefois, attention, ce jour là qu’il n’y ait pas de vent, que je n’atterrisse pas dans l’œil de quelqu’un, une poussière dans l’œil c’est pas rien, j’en sais quelque chose moi j’ai eu un grain de sable, oui oui rien qu’un grain et bien vous avez l’impression d’avoir une brique dans l’œil. Donc, je ne voudrai pas que tout le monde se précipite à la pharmacie….. Là je plaisante, en réalité, je peux bien l’avouer, j’ai une trouille bleue de mourir, moi je suis tellement courageuse que je demande à mourir dans mon sommeil sans grave maladie, bon style son cœur a lâché comme ma pauvre maman qui est morte de cette façon. Oui là je suis partante mais bon pas trop tôt, je ne suis pas pressée.

Je termine sur une note un peu plus futile mais il ne faut pas trop se prendre au sérieux, n’est-ce pas, notre quota d’années de vie ne sera pas revu à la hausse pour avoir été sérieux,  puisque je vous le dis, nous avons toutes et tous notre destinée à la naissance, si si sous le bras mais elle n’est pas visible pour nous simples mortels….

Là-dessus, je vous laisse…….

Martine
Partager cet article
Repost0
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 22:00

Les mots


Des mots pour approcher l’autre,
Des mots pour apprivoiser l’autre,
Des mots pour s’apprendre,
Des mots dits pour espérer autre chose, de plus intime, de plus intense, de plus secret
Des mots pour exprimer son amour, même maladroitement,
Des mots pour espérer qu’il dure toujours,
Des mots pour le faire durer toujours, et puis, viennent malheureusement….
 

Des mots de tous les jours,
Des mots passe partout,
Des mots pré enregistrés,
Des mots dits sans même le savoir,
Des mots non dits mais aussi
Des mots pour dire ce que l’on ressent, ce qu’il nous manque, ce que l’on espère de nouveau
Ces mots dits maladroitement
Des mots mal entendus, mal compris,
Des mots que l’on retourne sans cesse dans sa tête afin de les dire comme il faut,
Des mots dits plus haut
Des mots méchants,
Des mots criés,
Des mots dépassant sa pensée,
Des mots d’apaisement qui devraient être dits mais qui ne viennent pas,
Un mot, des mots que chacun imagine mais ne dit pas car qui dira le premier mot ?
Des mots qui n’existent plus car ils ne sont plus dits, et peut-être même plus pensés

L’absence de mot conduit à l’indifférence, chacun dans son coin ruminant ses propres mots…..

Les mots doivent renaître, doivent s’envoler de la bouche de la personne aimée et venir se poser sinon au creux de l’oreille de son amoureux (euse)  ou mieux encore sur son cœur.

Les mots doux, gentils, aimants (de préférence) doivent être entendus par l’être aimé car il n’y a rien de plus doux au monde que de petits mots doux dits avec ferveur.

Ces mots là expriment l’attention, l’attachement, la tendresse, l’amour que l’on a l’un pour l’autre, alors qu’attendons nous PARLONS ENCORE ET ENCORE ET ENCORE…..

Martine

 

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 19:20
Il fait très froid et le 115 est saturé. Les places en foyer manquent et les maraudes sont grandement insuffisantes. Dans le cadre de mon travail, je côtoie les SDF tous les jours, et je les écoute quand je peux.
Lire à ce sujet le communiqué de presse de l'association Solidarité des Français

SDF : oui, il faut les sauver, même malgré eux
16 décembre 2009



Mais cette fois-ci les hôpitaux sont aussi (et depuis longtemps) saturés.

Lire à ce sujet le dossier complet de l'Humanité sur la santé. Je ne suis pas communiste, mais il faut reconnaître que les sujets sont pertinents et bien traités. Lisez le même si vous manquez de temps car c'est de votre santé et de celle de vos proches dont il s'agit.


Dans une déclaration commune de l’ensemble de leurs syndicats, médecins et directeurs proclament qu’ils « ne sont ni des mercenaires dont on s’attacherait l’allégeance par une prime, ni des pions dont on s’assurerait la docilité par l’intimidation. Ils obéissent aussi à des valeurs qui leur font privilégier le service public, qu’ils veulent défendre ».

À l'heure où le gouvernement Fillon mène des attaques sans précédent contre la fonction publique, leur initiative est salutaire (je n'ose pas dire, il était temps !). Le président Sarkozy semble décidé de faire des économies sur la santé et la sécurité des français, ainsi que sur l'éducation de leurs enfants. Pendant ce temps là leur qualité de vie s'améliore et leurs petits copains de grands patrons s'enrichissent toujours plus.

Bon notre président fait bien des choses pour les français, par exemple il défend l'identité nationale, du moment que ça coûte rien... et que ça n'engage pas trop...

En particulier lire l'article

Des médecins déterminés à défendre l’hôpital public
Trois cents médecins de l’Assistance publique, réunis en assemblée générale mardi, ont réaffirmé leur rejet d’un plan massif de suppressions d’emplois. Ils approuvent le principe d’un préavis de grève de vingt-quatre heures.

Et le témoignage personnel d'un médecin : Myriam Lainé-Régnié...


Sans oublier les infirmières (et les infirmiers) : un autre témoignage...

Et aussi :
Lyon : les infirmiers et infirmières dénoncent leurs conditions de travail      
Écrit par CNI Coordination Nationale Infirmiere    
20-11-2009 

Je vous fais grâce des enseignants qui n'ont plus de remplaçant et des policiers au rendement et en manque de personnel comme partout... sauf à l'Élysée, bien entendu.

La situation s'aggrave depuis des années mais bientôt le Titanic va couler si personne ne réagit.




Partager cet article
Repost0
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 15:36
Bon allons prendre l'air, il faut s'oxygéner par les temps qui courent tant pollués, qui courent si vite que l'on ne peut respirer.
Près de Lille, à Villeneuve d'Ascq s'étend le lac du Héron.
Une aubaine à portée de bus quand on habite en ville.






Il est grand et très fréquenté par les oies...





Et bien sûr les canards, les heureux canards en liberté...
ici à l'heure du repas...
nourriture fraîche sous les palmes.












à l'honneur notre ami le héron cendré...




Partager cet article
Repost0
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 10:12

Un virus social, à l'instart des virus informatiques, est un écran de fumée destiné à semer une peur panique utile à l'asservissement d'une société.

Il se trouve que le virus social lancé cette année est un vrai virus biologique dit H1N1 :

 


 
 


Pour nous faire oublier les autres menaces qui pèsent sur la planète et détourner notre attention des autres dangers auxquels nous sommes confrontés tous les jours, rien ne vaut une menace artificiellement mise en valeur par les organisations mondiales et par nos gouvernants.

Essayez de trouver des statistiques sur le nombre de suicides qu’entraînent la surexploitation des salariés, les fermetures d’usines, des entreprises et commerces sous-traitant — dur dur — ainsi que sur les morts dus aux maladies professionnelles : très dur.

Petit exemple en passant :

http://colblog.blog.lemonde.fr/2009/08/17/christophe-dejours-suicide-et-travail-que-faire/

La crise économique aggrave-t-elle le risque de suicides ?

Nous n’avons pas de statistiques, mais la crise ne suffit pas à aggraver ce risque. Ce qui joue, c’est l’absence de remise en question d’une organisation du travail qui produit 300 à 400 suicides par an et une montée des pathologies mentales.

 

Et encore ici on ne parle pas des suicidés à cause des pressions subies au travail, des suicidé(e)s suite à la perte d’emploi et du fait qu’il est extrêmement difficile d’en retrouver un, ou encore des jeunes qui se flinguent en voyant avec lucidité l’avenir qu’on leur réserve (les autres fument des joints ou se piquent…).


Voilà pourquoi je partage avec vous ces nouvelles qui me viennent de Terre sacrée.


Des nouvelles fraîches de la grippe qui va faire rentrer plein d'oseille dans les caisses des princes des multinationales pharmaceutiques

 

Situation de la pandémie au 23 août 2009

 

* Amériques (2'113-2'190) : 522 aux États-Unis, 488 au Brésil, 439 en Argentine, 170 (247) au Mexique, 128 au Chili, 71 au Canada, 62 au Pérou, 41 au Paraguay, 31 au Costa Rica, 27 en Équateur, 25 en Uruguay, 23 en Colombie, 19 en Bolivie, 17 au Venezuela, 15 au Salvador, 10 au Guatemala, 7 au Honduras, 6 au Panama, 5 en République dominicaine, 4 en Jamaïque, 1 aux Iles Caïmans, 1 au Nicaragua et 1 à Saint-Christophe-et-Niévès.

 

* Asie (329) : 112 en Thaïlande, 68 en Malaisie, 67 en Inde, 16 en Arabie Saoudite, 13 en Israël, 12 à Singapour, 8 aux Philippines, 4 à Hong Kong, 4 en Indonésie, 4 à Oman, 3 au Japon, 3 à Taïwan, 2 en Corée du Sud, 2 au Koweit, 2 au Vietnam, 1 à Brunei, 1 aux Émirats arabes unis, 1 en Georgie, 1 en Irak, 1 au Laos, 1 au Liban, 1 en Palestine, 1 au Qatar et 1 au Yémen.

 

* Océanie (157) : 132 en Australie, 15 en Nouvelle-Zélande, 3 en Nouvelle-Calédonie, 3 en Polynésie française, 2 aux îles Samoa, 1 aux îles Cook et 1 aux îles Tonga.

 

* Europe (85) : 61 en Grande-Bretagne, 15 en Espagne, 2 en Irlande, 2 aux Pays-Bas, 1 en Belgique, 1 en France métropolitaine, 1 en Grèce, 1 en Hongrie et 1 à Malte.

 

* Afrique (17) : 9 en Afrique du Sud, 5 à Maurice, 1 en Égypte, 1 au Ghana et 1 à Madagascar.

 

 

2 777 morts dans le monde pour 182 000 personnes contaminées.

 

Taux de mortalité au 23 août 2009 (par rapport au nombre de cas avérés): 0,65%!

 

En comparaison, 4443 personnes ont trouvé la mort en 2008, à la suite d'un accident de la route dans la seule France métropolitaine, soit en moyenne 12 par jour. Et toujours pas de vaccin contre les automobiles qui par ailleurs saccagent la planète.

 

24 millions de personnes sont victimes de famine chaque année dans le monde. Un mort toutes les 4 secondes!

 

On nous embobine! On nous maintient dans la peur!

 

Bernard Debré : cette grippette n'est pas dangereuse

Au secours, ils deviennent fous!26 juillet 2009 : Le professeur de médecine Bernard Debré affirme que la grippe A/H1N1 "n'est pas dangereuse" et que la mobilisation contre la pandémie "ne sert qu'à nous faire peur", dans une interview à paraître dimanche dans Le Journal du dimanche .

  "Cette grippe n'est pas dangereuse. On s'est rendu compte qu'elle était peut-être même un peu moins dangereuse que la grippe saisonnière. Alors maintenant, il faut siffler la fin de la partie !", déclare le Pr Debré, par ailleurs député UMP de Paris.

 

Pour Marc Gentilini, on assiste à une "pandémie de l'indécence"

Un enfant meure de faim toutes les 5 secondes!Le professeur Marc Gentilini, spécialiste des maladies infectieuses, est membre de l'Académie de médecine et l'ancien président de la Croix-Rouge.

 
>Comment jugez-vous la gestion de la grippe A ?
Chaque semaine dans le monde, près de 200 000 enfants meurent de maladies. La plupart auraient pu être sauvés s'ils avaient eu accès à des médicaments ou à des programmes de prévention. Chaque année, 1 million de personnes meurent du paludisme dans l'indifférence quasi générale, dont 20 à 30 cas importés dans notre pays. La grippe A n'a provoqué qu'un décès discutable en France. Cette pauvre fille de 14 ans est probablement morte d'une autre cause. Mais un mort ici compte beaucoup plus que des milliers ou des millions ailleurs.

>Que pensez-vous de la possible campagne de vaccination ?
La décision d'acheter massivement des vaccins dont on ne sait rien, pour 1 milliard d'euros, ne me paraît pas raisonnable. C'est une mesure qui est dans la démesure. Un milliard d'euros, c'est trois fois plus que l'aide de la France aux pays en développement !
Que l'on décide de vacciner les populations à risque, les soignants, les pompiers et tous ceux qui doivent être mobilisés afin de rester disponibles au service de la collectivité, d'accord. Mais de là à vacciner tout le monde...
On ne sait rien de l'efficacité de ce vaccin et de ses éventuels effets indésirables. La souche du virus est bénigne, mais si elle mute et devient maligne, le vaccin qui a été élaboré à partir de la source bénigne sera inefficace.

 

26 août 2009 : Le personnel soignant britannique se révolte contre la vaccination car le gouvernement projette une vaccination de masse alors qu’un docteur sur deux s’inquiète de l’insuffisance des tests que l’on doit normalement pratiquer avant.

http://infowars.net/articles/august2009/250809vaccine.htm

http://www.theglobeandmail.com/news/national/parents-health-workers-hesitant-to-get-vaccine-shots-study-finds/article1263229/


Les articles complets sur http://terresacree.org/grippeporcine.html

 (Mise à jour quotidienne!)

 

La lettre d'aujourd'hui : http://terresacree.org/sauve/lettres/sauve.html

 

______________________________________________________

 

 

Le site SOS-planete, base vivante mise à jour continuellement : http://terresacree.org

Espace membres (gratuit) : http://terresacree.org/espacemembres3.html 

Sauve la Terre! Liste d'informations environnementales pour les amis de la Vraie Vie : http://terresacree.org/googleensavoirplus.htm

Liste basique hebdomadaire : http://terresacree.org/archives.htm

Liste d'informations scientifiques Big Bang : http://terresacree.org/googlebigbang.htm

Groupe de discussion : http://terresacree.org/googlegroupe.htm

40 forums de discussion : http://terresacree.org/forummessages.html

Agenda des évènements : http://terresacree.org/agenda.html

Fil d'info RSS : http://terresacree.org/fildinfo.htm 

Sans nature, pas de futur! Aidez-nous à diffuser le message : http://terresacree.org/adhesion.htm

Contacter notre équipe : sos-planete@terresacree.org

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 22:45

Malgré les protestations canadiennes
L'Union Européenne INTERDIT LE COMMERCE
DES PRODUITS DÉRIVÉS DES PHOQUES


AFP





Les pays de l'Union européenne ont entériné lundi l'interdiction du commerce des produits dérivés du phoque, malgré les menaces du gouvernement canadien de saisir l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont avalisé sans débat cette interdiction approuvée en mai par le Parlement européen, a annoncé la présidence suédoise de l'UE. Trois pays (Danemark, Roumanie et Autriche) se sont abstenus lors du vote, tous les autres ont voté pour.

La suite sur http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-07-27/malgre-les-protestations-canadiennes-
l-ue-interdit-le-commerce-du-phoque/916/0/364661

Ça n'aura que trop duré, ce sale commerce, mais enfin sous la pression des associations et face à l'opinion d'un public de plus en plus averti, l'UE y met un terme. Mais la victoire est petite car c'est le massacre qu'il faut stopper, la lutte pour la vie des phoques continue !!!

Partager cet article
Repost0