Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 19:45

  

  GMO.1

  

 

Les OGM ne sont pas nuisibles au moment où on les mange, mais sur plusieurs années dès lors qu'on en consomme régulièrement. Pire, ils empoisonnent nos enfants en douceur. C'est comme la radioactivité, les micro-ondes et les pesticides à faible dose. 

D'abord c'est quoi les OGM ?

Un organisme génétiquement modifié est un organisme vivant dont le patrimoine génétique a été modifié par l'Homme. Selon les définitions européennes, ces modifications doivent être issues du génie génétique.

Voici une avancée scientifique qui pose plus de problèmes qu'elle n'en résout. On pourrait même établir un parallèle intéressant avec le nucléaire...

Ces problèmes mériteraient un article beaucoup plus long que celui-ci mais nous irons droit à l'essentiel et j'écrirai une page détaillée sur mon site web.

 

Tout ce que vous voulez savoir et qu'on vous a jamais dit sur les OGM : guides et documentation sur le site de Greenpeace France :

 

bebe ogm   Les firmes d’OGM agricoles et les commissions d'évaluation négligent systématiquement les effets secondaires des OGM et des pesticides. Ceci est clairement illustré par l’EFSA ( Autorité européenne de sécurité des aliments )  et la US-FDA qui ont évalué les maïs OGM tant controversés MON863 ou MON810. 

  Le Corporate Europe Observatory a publié récemment (avec Earth open Source) un rapport sur les conflits d’intérêts (ici en français) qui règnent depuis des années au sein de l’EFSA . Où l’on comprend mieux pourquoi nos aliments sont gorgés de pesticides, et pourquoi l’EFSA considère que les OGM ne sont pas dangereux.

  

uka dna gmo C’est l’étude choc de cette rentrée : après cinq années de travail dans la clandestinité, le biologiste Gilles-Éric Séralini et ses collègues de l’université de Caen ou d'ailleurs ont mis en évidence les nuisances des OGM alimentaires dans les colonnes de la revue américaine Food and Chemical Toxicology. Tumeurs fréquentes et précoces, troubles hépatiques ou rénaux : les rats nourris de ces céréales génétiquement modifiées avec ou sans herbicide semblent prouver la dangerosité de ces cultures pour la santé animale, et probablement humaine.

Pour éviter les pressions économiques ou politiques, les biologistes ont pris un maximum de précautions afin que rien ne se sache sur l’étude en cours. Le Nouvel Observateur raconte que les échanges étaient réalisés à travers des e-mails cryptés et que les protagonistes s’interdisaient les communications téléphoniques, propos confirmés à Futura-Sciences par Robin Mesnage, un des coauteurs de cette recherche.

 

rat tumeurs

 

Corinne Lepage, dans un livre qui paraît vendredi 21 septembre ("La vérité sur les OGM, c’est notre affaire", Editions Charles Léopold Mayer), entend bien exiger des comptes auprès des politiques et des experts, français et européens, des agences sanitaires et de la Commission de Bruxelles, qui se sont si longtemps opposés et par tous les moyens au principe d’une étude de longue durée sur l'impact physiologique des OGM.

 

L’ex-ministre de l’Écologie et première vice-présidente de la commission Environnement, Santé publique et Sécurité alimentaire à Strasbourg, la mène depuis quinze ans au sein du Criigen (Comité de Recherche et d’Information indépendantes sur le Génie génétique) avec Joël Spiroux et Gilles-Eric Séralini. Une simple association 1901 qui a pourtant été capable de réunir de bout en bout les fonds de cette recherche (3,2 millions d’euros) que ni l’Inra, ni le CNRS, ni aucun organisme public n’avaient jugé judicieux d’entreprendre.

 

Quelques jours après la révélation, le 19 septembre, des conclusions d'une étude choc sur la toxicité d'un OGM, le professeur Gilles-Eric Séralini s'est dit, lundi 24 septembre, "attaqué de manière extrêmement malhonnête par des lobbies, qui se font passer pour la communauté scientifique".

"C'est le même lobby qui a permis l'autorisation de ces produits et qui est activé par les entreprises de biotechnologies", a estimé l'universitaire de Caen, interrogé par l'AFP. "C'est une entreprise de salissement de l'individu pour essayer de discréditer son travail parce que la conséquence, ce serait qu'on les oblige [les entreprises de biotechnologies] à faire des études à long terme", a ajouté M. Séralini, répétant qu'il venait de publier "l'étude la plus longue et détaillée jamais faite sur un OGM".

 

 

La publication de l'étude de Gilles-Eric Séralini confirmant la toxicité sur les rats du maïs NK 603 et le Roundup, le pesticide le plus utilisé sur la planète.

a suscité de nombreuses critiques. Le Dr Joël Spiroux, co-auteur de l'étude, répond.

Première critique : 200 rats est un trop faible échantillon pour une étude solide…

- L'échantillon des 200 rats, 20 rats par lot, correspond au nombre de rats utilisé par Monsanto dans son étude sur trois mois. En revanche, nous avons étudié beaucoup plus de paramètres toxicologiques. Pour travailler avec plus de rats, il fallait encore plus d’argent. L’étude a déjà coûté 3,2 millions d’euros

Lire ici la suite de l'article de 

 

  ogm

 

Rappel pour rien :

" Rappelons qu'en mars dernier était publiée dans la même revue une synthèse de 24 études concluant toutes à l'innocuité des OGM dans l'alimentation." On veut bien vous croire mais dans quelles conditions ont été réalisées ses études ? avec dix rats ? sur 90 jours ? n'a-t-on pas négligé les effets secondaires ? (peut-être imperceptibles sur une aussi courte période...) et n'oublions pas la question clé : les chercheurs n'étaient-ils pas à la solde des multinationales ?

Rappel manipulateur :

"Rappelons également qu'aucune agence sanitaire ne soulève de problèmes chez les millions d'animaux de ferme nourris depuis plus de dix ans avec des aliments issus de végétaux génétiquement modifiés, dont le maïs NK603."

Les agences sanitaires en partie corrompues (ce qui a permis à Jacques Servier d'empoisonner le monde avec son Mediator, ce n'est qu'un exemple) ne vont certainement pas enquêter sur les effets des OGM sur la santé des animaux à moins qu'ils ne fournissent des données falsifiées... 

Monsanto a falsifié des données scientifiques, affirme l’ancien directeur de la filiale indienne

Tiruvadi Jagadisan, ancien directeur de la filiale indienne de Monsanto affirme que l’entreprise « avait l’habitude de falsifier les données scientifiques » transmises aux organismes gouvernementaux afin d’obtenir les autorisations de commercialisation pour ses produits.

 

Et je me souviens du témoignage d'un fermier américain témoignant dans le documentaire "Le monde selon Monsento" de Marie-Monique Robin, comme quoi de générations en générations ses cochons devenaient progressivement stériles (un fermier courageux car les hommes de mains de Monsanto n'hésitent pas à user de violences à l'égard des fermiers résistants).

  6 sortes de mais OGM autorisees par Bruxelles

GMO FRANKENFOODS DOWNSSYNDROME NATIONEt oui c'est un genre de guerre capitaliste : 

L’ambassade américaine à Paris a recommandé à Washington de déclencher une offensive de guerre commerciale contre tout pays de l’Union Européenne s’opposant à l’introduction des organismes génétiquement modifiés (OGM), révèlent de nouveaux câbles diplomatiques publiés par Wikileaks.

 

 

 

Les dirigeants des multinationales peuvent terroriser les fermiers, acheter des chercheurs et des politiciens, tenter de breveter tout ce qui vit pour tout vendre...

 

 ils ne pourront jamais acheter la Nature qui se venge et se vengera des nuisances de leur cupidité criminelle.

 

  fanstic 02 red

 

 Suite à la publication de l’étude toxicologique à long terme par l’équipe du professeur Gilles-Eric Séralini1, 130 organisations de la société civile (dont le WWF, Greenpeace, Générations Futures, le Réseau Environnement Santé, ATTAC, CAP21, le collectif Roosevelt 2012, la Confédération Paysanne,…) signent un appel commun. Cet appel a été remis ce jour aux autorités publiques compétentes (Premier ministre, Ministres de la recherche, de la santé, de l’agriculture et de l’environnement...), afin de prendre les mesures de précaution nécessaires dans l’intérêt général.

  

Ce n'est pas parce que l'on est un scientifique que l'on est un philosophe, et l'on s'assoie d'autant plus vite sur les principes de la sagesse la plus élémentaire que l'on est grassement rémunéré par une multinationale dont le seul principe est le profit maximum quelqu'en soit les conséquences.

 

Je me permettrai donc d'équilibrer un peu cet article trop technique à mon goût (bahh... la nécessité fait loi ;-) par quelques citations philosophiques rafraîchissantes B-)...

 

Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais.  Cicéron

  

Jamais la nature ne nous trompe ; c'est toujours nous qui nous trompons.  Jean-Jacques Rousseau

  

Il ne sert de rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre.  François Mauriac

  

Il n'existe que deux choses infinies: l'univers et la bétise humaine, mais pour l'univer je n'en n'ai pas la certitude absolue a. Einstein

 

 

Curtis 158 Red Wing Apsaroke sqs RVBL'être humain est issu de la Terre mère et nourricière,

la Nature est la source de toutes les vies c'est pourquoi elle est sacrée.

  Rémi-Ange

 

"Nous le savons: la terre n'appartient pas à l'homme,

c'est l'homme qui appartient à la terre. 
Nous le savons: toutes choses sont liées.

Tout ce qui arrive à la terre arrive aux fils de la terre. 
 L'homme n'a pas tissé la toile de la vie, il n'est qu'un fil de tissu.
 Tout ce qu'il fait à la toile, il le fait à lui-même."
                                                  Seattle, chef indien Suquamish

 

 

 

  Ed S. Curtis 242 Nespilim Woman sqsLes hommes d’aujourd’hui recherchent les connaissances, pas la sagesse. Les connaissances concernent le passé, la sagesse l’avenir.

un sage indien 

 

"Quand ils auront coupé le dernier arbre,

pollué le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson.
Alors ils s ’apercevront que l ’argent ne se mange pas".

Tatanka Yotanka – Sitting Bull, guerrier sioux

 

  Heureusement il nous reste la volonté de nous battre pour nous et nos enfants, l'amour de la Nature et l'espérance d'un monde meilleur...

 

Seuls ceux qui espèrent peuvent survivre au destin lui faire face et l'absorber.

 

Indiens Chippewa du lac Huron

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
<br /> Très bel article, complet, qui j'espère fera prendre conscience à l'être humain la nécessité d'interdire les O.G.M. à JAMAIS et de se<br /> rapprocher de la nature, de ce qu'elle nous offre pour TOUJOURS, car elle, elle ne nous trompe jamais.<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Tu as parfaitement raison, au lieu de falsifier le vivant pour le breveter et faire du fric, on ferait mieux<br /> de préserver la biodiversité et le savoir ancestral des chamanes, leur connaissance des plantes guérisseuses, des trésors inestimables. Des millions d'espèces vont être englouties en<br /> l'espace d'un demi-siècle, la plupart totalement inconnues, des remèdes à beaucoup de maladies et à la faim dans le monde. Une perte irrémédiable!<br /> Lire les articles à ce sujet dans : http://terresacree.org/parole.htm<br /> Merci Paimpounette pour nous avoir rappelé l'essentiel.<br /> <br /> <br /> <br />
V
<br /> Bravo, Rémi-Ange, pour cet article magnifique (j'aime particulièrement les citations finales !)<br />
Répondre
R
<br /> <br /> Merci Valentine, j'espère qu'il aidera les indécis à voir plus clair dans cette jungle scientifique , et j'ai terminé par une sortie dans une clairière ensoleillée car on avance bien que dans la lumière <br /> <br /> <br /> <br />