Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 23:06

Cet article n'est pas entièrement de moi mais dans l'urgence je le partage, grâce à internet et à la mobilisation des internautes humanistes nous avons accès à des informations qui seraient restées secrètes longtemps, le temps que les criminels terminent leurs horreurs...

approche chaumiere

      Cliquer sur les photos pour agrandir


 

Des forces de police lourdement armées viennent d’incendier 1000 chaumières pour expulser les familles indigènes des forêts kenyanes où elles vivaient depuis des siècles. Ce peuple désespéré a besoin de notre aide pour sauver ses chaumières – ainsi que la forêt – avant qu’elles ne soient détruites pour toujours.

hutte en feu

La Banque mondiale a dépensé des millions d’euros issus de nos impôts pour former les forces de police kenyanes, qui annihilent cette ancienne communauté. Dans le même temps, alors que de nouveaux financements sont en jeu cette année, la Banque a une immense influence sur le gouvernement. Jusqu’ici la Banque est restée muette, mais si nous sommes assez nombreux à relayer cet appel à l’aide, nous pouvons l’obliger à arrêter ces horreurs.

Le président de la Banque mondiale Jim Yong Kim explique qu’il veut changer la Banque. Faisons-lui tenir ses promesses en lui demandant de convaincre le gouvernement kenyan d’arrêter ces accaparements de terres d’une brutalité rare et de s'engager à respecter les droits fondamentaux pour obtenir de nouvelles subventions. Lorsque nous serons des millions à avoir signé, nous attirerons son attention en lui montrant les maisons en flammes juste devant le siège de la Banque à Washington. Ajoutez votre nom maintenant:

https://secure.avaaz.org/fr/stop_the_forced_evictions_france/?apCOcab

Les Sengwer vivent dans la majestueuse forêt d’Embobut depuis des siècles et ils sont protégés par des dispositions spéciales dans la Constitution kenyane et en droit international. Ils ont déjà remporté un procès pour arrêter les expulsions, mais le gouvernement fait la sourde oreille et prétend qu’ils doivent quitter la forêt afin de protéger les sources d’eau pour les villes environnantes. Les Sengwer pensent que la forêt sera bientôt vendue.

La Banque a soutenu de nombreuses et impressionnantes initiatives par le passé, mais depuis trop longtemps, elle préfère faire porter le chapeau aux pays et aux entreprises qu’elle finance lorsque ses projets destructeurs chassent des peuples de leurs terres. Mais les choses changent. Grâce à une mobilisation efficace, la Banque s’est retirée de projets qui prévoyaient d’expulser 30 000 Cambodgiens de leurs maisons pendant un an. Et elle a admis avoir agi contre sa propre éthique en finançant une entreprise hondurienne d’huile de palme, accusée d’expulsions violentes et d’assassinats. La Banque enquête désormais sur le scandale des Sengwer, mais tout va bien trop lentement pour sauver les habitants de l’immémoriale forêt kenyane.

 famille sans abri

Le Congrès américain vient tout juste d’appeler la Banque à mettre fin à ces expulsions sous peine de perdre les financements états-uniens. C’est le moment rêvé pour arrêter cette confiscation de terres au Kenya et faire en sorte que l’institution prenne les droits humains au sérieux. Signez maintenant – lorsque nous serons un million à avoir signé, nous remettrons notre message directement au Président Jim Yong Kim:link

https://secure.avaaz.org/fr/stop_the_forced_evictions_france/?apCOcab

Lorsque le gouvernement tanzanien a lancé un programme qui allait expulser des milliers de familles Maasai pour construire une réserve de chasse, près de deux millions de membres d’Avaaz ont soutenu les Maasai. Nous avons poursuivi cette campagne pendant plus d’un an, jusqu’à ce que le premier ministre les autorise à rester, et nous avons enfin obtenu la victoire après 20 ans de lutte sur le terrain. Les Maasai nous disent qu’ils n’auraient jamais réussi sans nous. Gagnons à nouveau ensemble, pour les Sengwer.

Avec espoir.

Allison, Alex, Joseph, Emilie, Alice, Sayeeda, Ricken et toute l’équipe d’Avaaz

Pour en savoir plus :

Kenya : La tribu sengwer menacée d’expulsion au nom de la conservation (Survival France)

http://www.survivalfrance.org/actu/9878

Un expert de l’ONU exhorte le Kenya à respecter les droits d’autochtones menacés d’expulsion (ONU)

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp/storyF.asp?NewsID=31814&Cr=autochtone&Cr1=#.UvON9rS8Hqk

Au Kenya, la soif de terres alimente les violences (L’Humanité)

http://www.humanite.fr/node/56220

 

 


 

 For english speaking people :

On January 16th 2014 the Government of Kenya started burning families' grass-thatch houses (containing all their possessions, including food and clothes) in an effort to illegally evict the Sengwer community from their ancestral lands in the Embobut area of the Cherangany Hills, Western Kenya.

Full page there :

http://www.sengweraid.co.uk/page6.htm

Or sign directly there :

https://secure.avaaz.org/en/petition/Government_of_Kenya_Stop_forceful_and_illegal_eviction_of_SengwerCherangany_communities

See also :

Kenyan families flee Embobut forest to avoid forced evictions by police (The Guardian) 

http://www.theguardian.com/global-development/2014/jan/07/kenya-embobut-forest-forced-evictions-police

U.S. pushes for outside oversight of World Bank (Washington Post) 

http://www.washingtonpost.com/business/economy/us-pushes-for-outside-oversight-of-world-bank-opposes...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
<br /> Terrible !! Je signe et je partage sur facebook.<br />
Répondre
R
<br /> <br /> Merci Valentine pour ta réactivité en signant et en partageant tu deviens actrice d'une nouvelle démocratie mondiale de citoyens conscients de leurs<br /> responsabilités envers leurs semblables, les générations futures et la planète. Avaaz est une organisation qui unit les consciences éveillées et actives pour un monde meilleur mais surtout pas<br /> pour "le meilleur des mondes"  tout(e) seul(e) on ne peut pas grand chose mais tou(te)s ensembles on peut y<br /> arriver :<br /> <br /> <br /> 33,266,317 membres dans le monde<br /> 176,348,249 actions individuelles depuis janvier 2007<br /> 194 pays comptant des membres d'Avaaz<br /> <br /> <br /> <br />