Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 19:20
Il fait très froid et le 115 est saturé. Les places en foyer manquent et les maraudes sont grandement insuffisantes. Dans le cadre de mon travail, je côtoie les SDF tous les jours, et je les écoute quand je peux.
Lire à ce sujet le communiqué de presse de l'association Solidarité des Français

SDF : oui, il faut les sauver, même malgré eux
16 décembre 2009



Mais cette fois-ci les hôpitaux sont aussi (et depuis longtemps) saturés.

Lire à ce sujet le dossier complet de l'Humanité sur la santé. Je ne suis pas communiste, mais il faut reconnaître que les sujets sont pertinents et bien traités. Lisez le même si vous manquez de temps car c'est de votre santé et de celle de vos proches dont il s'agit.


Dans une déclaration commune de l’ensemble de leurs syndicats, médecins et directeurs proclament qu’ils « ne sont ni des mercenaires dont on s’attacherait l’allégeance par une prime, ni des pions dont on s’assurerait la docilité par l’intimidation. Ils obéissent aussi à des valeurs qui leur font privilégier le service public, qu’ils veulent défendre ».

À l'heure où le gouvernement Fillon mène des attaques sans précédent contre la fonction publique, leur initiative est salutaire (je n'ose pas dire, il était temps !). Le président Sarkozy semble décidé de faire des économies sur la santé et la sécurité des français, ainsi que sur l'éducation de leurs enfants. Pendant ce temps là leur qualité de vie s'améliore et leurs petits copains de grands patrons s'enrichissent toujours plus.

Bon notre président fait bien des choses pour les français, par exemple il défend l'identité nationale, du moment que ça coûte rien... et que ça n'engage pas trop...

En particulier lire l'article

Des médecins déterminés à défendre l’hôpital public
Trois cents médecins de l’Assistance publique, réunis en assemblée générale mardi, ont réaffirmé leur rejet d’un plan massif de suppressions d’emplois. Ils approuvent le principe d’un préavis de grève de vingt-quatre heures.

Et le témoignage personnel d'un médecin : Myriam Lainé-Régnié...


Sans oublier les infirmières (et les infirmiers) : un autre témoignage...

Et aussi :
Lyon : les infirmiers et infirmières dénoncent leurs conditions de travail      
Écrit par CNI Coordination Nationale Infirmiere    
20-11-2009 

Je vous fais grâce des enseignants qui n'ont plus de remplaçant et des policiers au rendement et en manque de personnel comme partout... sauf à l'Élysée, bien entendu.

La situation s'aggrave depuis des années mais bientôt le Titanic va couler si personne ne réagit.




Partager cet article
Repost0

commentaires