Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 11:44

L'ÉQUIVALENT D'UN TERRAIN DE FOOT DISPARAÎT PAR SECONDE

«L'avenir du climat se joue aussi en Afrique

Les forêts tropicales du bassin du fleuve Congo, deuxièmes plus importantes forêts anciennes après l'Amazonie sont aujourd'hui en grand danger. En cause notamment, l'exploitation souvent illégale du bois qui engendre la destruction de la faune et de la flore. À ce rythme, en 2050, la forêt y aura complètement disparu !
Il faut par tous les moyens stopper la déforestation qui contribue pour 20% au rejet des gaz à effet de serre et donc à l'accélération des déreglements climatiques mondiaux
.»


Toujours la même cause : le capitalisme spéculatif apatride qui pille les richesses des pays sous-développés, tuant tout au passage et affamant les populations. Tant qu'on s'en prendra pas directement à la racine du mal - et ça Greenpeace ne le fait pas - on ne résoudra pas le problème. Dans la vidéo on voit que Greenpeace propose aux congolais des cellules photos électriques :
- elles ont un coût écologique et financier à la production et au transport
- elles rendent les africains dépendant des pays industrialisés
- les africains (à l'exception des gouvernants et de leurs larbins) sont pauvres : avec quels sous acheteront-ils ses produits onéreux (moi-même je n'ai jamais eu les moyens de m'équiper)
Si l'association adoptait une position radicalement anti-mondialiste elle aurait une action plus efficace. Elle a en tout cas le grand mérite d'agir.


«Première victoire !

Depuis son implantation en Novembre 2008, Greenpeace a déjà contribué à la préservation de 10 millions d'hectares de forêts, soit l'équivalent de l'Islande en maintenant la pression auprès du gouvernement Congolais afin d'annuler des contrats avec de grands groupes forestiers.»

Félicitations à Greenpeace pour ces bons résultats.

Partager cet article
Repost0

commentaires